Fédération Nationale des Courses Hippiques

Fédération Nationale des Courses Hippiques

Service de biologie équine

Organisation / Association

Les coordonnées sont masquées, elles sont réservées aux professionnels membres du site.

13 septembre
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
27 juillet
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
11 juillet
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
22 février
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
31 janvier
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
Supprimer
15 décembre 2016
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
21 novembre 2016
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
7 octobre 2016
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
15 septembre 2016
Missions

La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
25 mars 2016
Missions
La Fédération Nationale a pour objet :

* de définir la politique commune de l'Institution des Courses et de coordonner à cette fin l'action de ses membres ;
* de représenter l'Institution des Courses et de défendre ses intérêts généraux, en particulier auprès des pouvoirs publics ;
* de fixer avant la fin de chaque année avec les pouvoirs publics les orientations permettant aux Sociétés Mères de préparer leur budget de l'année suivante ;
* de proposer à l'approbation du ministre chargé de l'Agriculture les projets de calendriers des réunions de courses transmis par les Sociétés Mères ;
* de gérer, conformément aux dispositions du décret n° 97-456 du 5 Mai 1997, le Fonds Commun des courses et le produit des gains non réclamés
* de définir les orientations en matière de politique sociale
* de mener des activités d'intérêt général, notamment en matière de lutte contre le dopage
* de proposer la politique de communication commune à l'Institution des Courses
* de suivre les activités mises en commun sur décision des membres
* d'exécuter toute mission d'intérêt général en faveur de l'Institution des Courses de chevaux dont elle peut être chargée par les pouvoirs publics
* Elle s'interdit toute ingérence politique.
14 décembre 2015
Le Guingampais Pierre Pasquiou vient d’être élu président du conseil du galop, à la Fédération des courses hippiques du grand Ouest. La France est divisée en dix fédérations hippiques régionales (dirigées par la fédération nationale), dont la fédération de l’Ouest « qui est une grande fédé puisqu’elle réunit 48 sociétés de course », analyse le nouveau président Pierre Pasquiou. Grande en effet puisqu’elle va de Landivisiau pour l’hippodrome le plus à l’ouest, jusqu’aux portes de Laval, pour la société des courses du Pertre.

Rappelons que Pierre Pasquiou a siégé pendant huit ans au conseil d’administration de la fédération des courses hippiques. En 2011, il prend du recul pour quatre ans. Aux dernières élections de 2015, « quelques bons amis m’ont dit qu’il serait bon que je revienne ». Une fois élu « confortablement » comme délégué à la Fédé, « il m’a été demandé si j’acceptais de me présenter à la présidence du conseil du galop ». Il l’a fait et a été une nouvelle fois confortablement élu pour quatre ans avec 10 voix sur 12 électeurs (2 blancs). Une belle prouesse pour le président de la plus petite société hippique de la fédération (Guingamp est en troisième catégorie).


Aux côtés de Pierre Pasquiou, siègent les représentants des hippodromes de Nantes, des Sables-d’Olonne, de Saint-Malo, de Loudéac, de Rostrenen et de Guingamp, ainsi que six élus sociaux-professionnels (entraîneurs et éleveurs). Soit douze personnes au total.

La mission de Pierre Pasquiou est « de faire fonctionner du mieux possible les courses de galop dans la fédération et de servir de lien entre chaque société des courses et la société mère France Galop à Paris ». Une société dont le nouveau président sera élu le 15 décembre.

Une bonne nouvelle pour Pierre Pasquiou, passionné de chevaux depuis sa plus tendre enfance. Mais aussi pour Guingamp, car l’ancien avocat compte bien faire tout son possible pour que ses nouvelles responsabilités profitent aussi à l’hippodrome de Bel-Orme. « La société de Guingamp et son hippodrome étaient sur la sellette ces derniers mois. Il a fallu trouver 350 courses de galop à supprimer pour 2016-2017. Deux étaient menacées à Guingamp sur sept ou huit. Le problème est réglé pour Guingamp, c’est Saint-Malo et Nantes qui vont payer le plus lourd tribut. »