Fil d'actualités des professionnels
22 février

Nicolas BLONDEAU

Débourreur / pré-entraineur
DÉBOURRAGE, RÉÉDUCATION AUX BOITES DE DÉPART

Les infrastructures de l’école ont été réfléchies et conçues par Nicolas Blondeau pour le confort et le bien-être du cheval.

14 boxes confortables et spacieux se font face dans la grande cour carrée, à proximité de la vaste douche pratique et claire, permettant pansage et soins attentifs.

Les extérieurs tracés pour le travail à pied et monté abritent des paddocks ombragés dotés d'arbres aux essences variées.

Empreint de quiétude, les journées de ce temple du cheval sont rythmées par le bruit des sabots sur la dalle lorsque les chevaux sont au travail.

L'école Blondeau, qualifiée d'intimiste, est un lieu où se décline les mots Sécurité, Valeur, Respect et Plaisir. La méthode mise en scène par Nicolas Blondeau permet de construire une relation de confiance entre les hommes et les chevaux.

Les mots clefs : sécurité, valeur, respect et plaisir.

Ce maillon indispensable dans l'éducation du cheval favorise l'acquisition des notions communes du bien et du mal qui permettent au cheval et à l'homme d'évoluer ensemble. Seules deux difficultés sont à surmonter de part et d'autre. Pour le cheval, la peur de l'homme. Pour l'homme, l'appréhension des réactions du cheval.

Pour que vos chevaux soient éduqués ou rééduqués dans le contexte qu'ils retrouveront sur l’hippodrome, l'école Blondeau les familiarisent sur le site de Saumur avec un bloc de quatre boites, du type France Galop.

La rééducation aux boites de départ peut aussi se faire dans le centre d'entraînement ou site de votre choix.
voir plus ▼ voir moins ▲
22 février

Giuseppe / Alessandro BOTTI

Entraîneur
INFRASTRUCTURE

Une fois leur décision prise de s’installer en France, Giuseppe Botti et son fils, Alessandro, n’ont pas lésiné sur les moyens, optant pour le meilleur centre d’entraînement de l’Hexagone et l’une des installations cantiliennes les plus prisées.

Située avenue de Montmorency, l’antenne française de l’entraînement Botti, parfaitement équipée, loue en effet une trentaine de boxes dans la Cour de Frédéric Sauque (magnifiquement restaurée), également occupée par le Top Entraîneur André Fabre.

Depuis ce cadre de travail idéal et enchanteur, il suffit de traverser la rue pour rejoindre les plus fameuses pistes d’entraînement européennes. Réparties sur plus de 1900 hectares, praticables toute l’année, le centre d’entraînement cantilien abrite chaque matin les galops des meilleurs chevaux de course de France.
voir plus ▼ voir moins ▲
21 février

EQUIGOLD

Alimentation
Gamme complète d'aliments pour chevaux - floconnés, granulés -

EQUIGOLD est membre-créateur de CNEF. En cela, EG s'inscrit dans une démarche qualité qui engendre l'utilisation de matières premières de qualité sur lesquelles sont réalisés des contrôles selon un cahier des charges strict afin de garantir la meilleure qualité et traçabilité. De nombreuses vérifications sont effectuées tout au long de la fabrication de nos aliments afin de garantir une précaution maximale concernant le respect des recommandations de la F.E.I et du code des courses.

Notre gamme est composée d'aliments formulés spécifiquement pour répondre aux besoins chaque cheval. Notre équipe de spécialistes de la nutrition équine est à votre disposition pour tout conseil technique. Ils sauront élaborer des rations qui correspondent à vos besoins précis afin de respecter l'équilibre de vos chevaux.
Ils sauront être à votre écoute afin de répondre au mieux à vos attentes.

Bretagne: Vanessa LEDARD 06.79.88.46.23
Normandie: Philippe LECUYER 06.07.09.80.49
Pays de la Loire: Vincent NOMAS 06.60.67.30.51

www.equigold.fr - Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook!
voir plus ▼ voir moins ▲
21 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Meeting d’hiver à Pau : Magalen Bryant, Guy Cherel et Jonathan Plouganou en tête de l’obstacle.

Vingt-sept réunions avec des courses à obstacles se sont déroulées cet hiver à Pau du 2 décembre au 18 février. 154 épreuves au total dont le 131ème Grand Prix de Pau-Biraben Foie Gras, Prix André Labarrère (Gr3) qui a sacré Monsamou (Bienamado, photo ci-dessus en haut à gauche du kaleidoscope). Ce pensionnaire de Patrick Chevillard, représentant l’écurie Azur Riviera, a confirmé dans la Grande Course de Haies de Pau (L), comme Forthing un an plus tôt. Le doublé était jusqu’alors rare puisqu’aucun concurrent ne l’avait réalisé depuis El Triunfo en 1991.

Cependant, c’est une fois encore à Magalen Bryant que revient la palme chez les propriétaires actifs sur les obstacles du Pont-Long, cet hiver. Sept victoires pour la casaque bleu et rouge, soit trois de moins que l’hiver dernier, et 274 290 € de gains contre plus de 377 000 €, surtout parce que le doublé Grand Prix-Grande Course a changé de casaque cette fois !

Mme Patrick Papot suit devant l’écurie des Dunes, qui avait terminé quatrième l’hiver précédent.

Chez les entraîneurs, Guy Cherel reprend son titre avec 29 succès et près de 880 000 € de gains. Il devance de plus de 500 000 € son dauphin François Nicolle, qui a cependant plus que doublé son score de l’hiver précédent avec 372 525 €. Les pensionnaires du Royannais ont couru 77 fois, soit 28 fois de plus que la saison d’avant.

On note la formidable réussite du jeune entraîneur David Cottin, troisième pour son premier hiver à Pau. Le leader des jockeys n’a d’ailleurs pas changé pour autant puisque Jonathan Plouganou domine encore avec 18 victoires et 473 275 € de gains, un score tout à fait comparable à celui de la précédente saison paloise.
voir plus ▼ voir moins ▲
20 février

Charles GOURDAIN

Entraîneur
INFRASTRUCTURE
.
Une équipe de 20 personnes travaille au côté de Charles Gourdain dont 4 jockeys (3 pour le plat, un pour l'obstacle) dans des conditions optimum.

L'ÉCURIE
.
L’écurie de Charles GOURDAIN est un établissement privé située dans le Domaine de Sers (Pau). Elle se situe dans un endroit ombragé et calme et offre à ses pensionnaires de grands boxes confortables.
Par ailleurs, plusieurs paddocks permettent de reposer les chevaux après une course ou un travail si besoin. Les chevaux sont en sécurité dans cet endroit fermé à l'entrée duquel habite l'entraîneur avec sa femme et ses 5 enfants. Les bureaux sont également sur place ce qui engendre une présence quasi permanente à l'écurie.

LE CENTRE D'ENTRAÎNEMENT
.
Le domaine de Sers est le 2e plus grand centre d'entraînement français. Chaque année, de nombreux chevaux entraînés à Pau s’illustrent en plat et en obstacle sur les plus grands hippodromes du monde et particulièrment à Paris au plus au niveau.
.
Le domaine de Sers d'une superficie de 60 hectares environ offre de belles conditions d’entraînement pour les chevaux de plat et d’obstacle avec pistes en gazon, sable et un accès direct sur l’hippodrome pour la piste en sable fibré. Cette piste très utile peut être utilisée à tout moment pour travailler les chevaux lorsque les conditions climatiques sont difficiles.
voir plus ▼ voir moins ▲
20 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Les français se distinguent à quatre semaines du Festival de Cheltenham

À moins de quatre semaines du Festival de l’obstacle de Cheltenham, où se retrouvent tous les champions irlandais et britanniques de la spécialité, les sauteurs exportés de France ont une fois encore fait sensation chez nos voisins.

Samedi à Ascot, le novice Black Corton (Laverock), associé comme toujours à sa partenaire Bryony Frost, a laissé son plus proche adversaire à huit longueurs au bout des 4 800 mètres du Reynoldstown Novices’ Chase (Gr2). Le pensionnaire de Paul Nicholls, un AQPS de 7 ans élevé en Côte d’Or par Dominique Guyon qui gagna au Pin-au-Haras avant son départ pour l’Angleterre, l’hiver 2015-2016, remportait sa huitième victoire en steeple depuis ses débuts dans la spécialité, en juin dernier. Black Corton avait couru une seule fois à Auteuil avant son exportation : il avait alors terminé deuxième de Bipolaire (Fragrant Mix) dans le Prix Cadoudal sur les haies de l’hippodrome parisien (photo ci-dessus) !

Le 6ans Chef des Obeaux (Saddler Maker), un autre AQPS élevé pour sa part dans le Maine-et-Loire par Nicolas et Jérôme Devilder, s’est également imposé samedi mais à Haydock Park, dans le Prestige Novices’ Hurdle (Gr2) sur 4 600m. C’était son troisième succès consécutif sous l’entraînement de Nicky Henderson. Toujours à Haydock mais sur les 5 700m. de steeple du Grand National Trial Chase (Gr3), Yala Enki (Nickname) a battu un des favoris du Grand National, Blaklion (Kayf Tara), par 54 longueurs (sic) en recevant 7 kilos de cet adversaire. L’en-pensionnaire d’Augustin de Boisbrunet, désormais sous l’entraînement de Venetia Williams, est un pur-sang de 8 ans élevé dans le Puy-de-Dôme par la famille Rouchvager.

Dimanche, à Navan en Irlande, Diamond Cauchois (Crillon) a fait sien le Boyne Hurle (Gr2) sur 4 200m, et par neuf longueurs. C’est sa deuxième victoire pour quatre sorties depuis son achat pour 68 000£ en mai dernier par son nouvel entraîneur, Gordon Elliott, qui a ainsi succédé à Sue Bramall, son précédent entraîneur-propriétaire. Le cheval a été élevé en Seine-Maritime, comme son nom l’indique, par Antoinette Ouvry et Benoît Grosfils. À noter aussi le premier succès de Dis Donc (Kingsalsa) outre-Manche, un élève nivernais de Karine Perreau qui ouvre enfin son palmarès à Navan dimanche dans un Maiden Hurdle après trois deuxième places consécutives chez Noel Meade pour ce gagnant du Prix de l’Avenir (Gr3-AQPS) chez Alain Couétil.
voir plus ▼ voir moins ▲
16 février

AGRIAL

Alimentation
AGRIAL est une coopérative agricole spécialisée dans la distribution des aliments et litières pour chevaux et poneys située dans l'ouest de la France. Elle couvre les territoires de la Basse-Normandie, Ille et Vilaine, Mayenne, Sarthe et Indre et Loire et assure des livraisons à domicile chez les professionnels.
La commercialisation de nos gammes est également assurée par plus de 200 points de vente sous enseignes AGRIAL, POINT VERT, MAGASIN VERT et GAMM VERT
- aliments : DESTRIER, YEARLY, DODSON & HORRELL, DYNAVENA,
- litières : ALLSPAN, CLEANBOX, COPOCLASS et ECOFLAX,
- blocs à lécher : SODICHEVAL, SP HORSE,
- céréales spécifiques : avoine, orge, maîs floconné...,
- nombreux produits liés à l'alimentation, à l'élevage et à l'utilisation des équidés.

Des techniciens équins sont à la disposition des éleveurs, entraîneurs, cavaliers :
- diagnostic de l'alimentation des chevaux et plan de nutrition personnalisé,
- analyses de fourrages et sols,
- entretien des pâtures.
voir plus ▼ voir moins ▲
16 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Déplacement des réunions de Maisons-Laffitte des 29 mars et 9 avril

Après les crues importantes de la Seine, à l'origine de l'inondation d'une grande partie des pistes, les fortes précipitations (226mm en 10 semaines), suivie d'une période d'enneigement d'une semaine (10 à 15cm), il n'est pas envisageable de prévoir l'organisation des deux premières réunions Premium cette année à Maisons-Laffitte.

En conséquence, ces deux réunions seront transférées comme suit :

Jeudi 29 mars à Chantilly : Courses sur gazon, à l'exception du Prix de Conflans Sainte-Honorine (n° 201) sur PSF;
Lundi 9 avril à Deauville : Courses sur gazon, à l'exception du Prix de Louveciennes (n° 247) sur PSF et du Prix de Marly-le-Roi (n° 248) sur PSF.
Le Prix Jacques Laffitte (Listed Race, 1 800m, n° 252) serait déplacé le 11 avril à ParisLongchamp sur 1 800 mètres - Moyenne Piste.

Un nouveau point d'information interviendra le 15 mars 2018 pour statuer sur les réunions suivantes : 17 avril et 25 avril.
voir plus ▼ voir moins ▲
15 février

FIRST - STLC

Transport (Fabricant, Distributeurs, Transporteurs)
FIRST-STLC est une société organisatrice de transports internationaux, basée à Roissy CDG. Nous disposons d’un service spécialisé dans le transport d’animaux vivants avec une branche dédiée aux transports de chevaux vers les Pays Tiers. 
Nous offrons à notre clientèle un service complet où nous nous occupons de toutes les formalités sanitaires, douanières, administratives ainsi que de toute la logistique concernant le transport (camion/transit/vols…) . 
Notre priorité est le bien être des chevaux et nos accompagnateurs professionnels y veillent à chaque étape du transport.
voir plus ▼ voir moins ▲
15 février

HARAS DE MALLERET

Santé équine (Laboratoires, Hygiène et confort, Maréchalerie)
Pourquoi et à quel moment utiliser la Balnéothérapie Équine?

En prévention ponctuelle :
Avant une compétition, une course ou une épreuve importante lors de laquelle les membres du cheval (muscles, tendons, articulations…) seront très sollicités. Nous conseillons d’anticiper cette sollicitation en utilisant nos machines pendant 2 à 3 jours précédant votre événement. Les séances permettent de préparer physiquement le cheval à l’effort intense qu’il s’apprête à produire grâce au variateur d’intensité du tapis roulant immergé et à la force variable du courant.
La prévention ne concerne pas seulement l’état physique du cheval. Nous avons remarqué une nette amélioration du moral de nos pensionnaires après une séance en machine active. La séance offre un entrainement différent et ludique au cheval tout en affinant l’entrainement cardio. 

En récupération ponctuelle : 
Si la prévention est recommandée afin de réduire les risques de blessure lors d’une épreuve importante, la balnéothérapie équine est tout autant recommandée après une course, une compétition ou un entrainement intensif afin de permettre au cheval de récupérer rapidement et efficacement. Nous conseillons donc de nous confier votre champion au cours des 72 heures suivant l’épreuve. Les soins conseillés seront alors répartis sur la journée, Aquatraineur Hydrozone le matin afin de contrer les éventuelles courbatures liées à l’effort intense suivi d’une décontraction musculaire sous solarium permettant l’évacuation de l’acide lactique et SPA CET l’après-midi afin de prévenir toute inflammation au niveau des membres.

En cure de 3 semaines en début et en fin de saison afin d’apporter à votre cheval tous les bienfaits de la balnéothérapie sur une période prolongée.

La combinaison entre l'Aquatrainer et le SPA est excellente en prévention ou récupération et non seulement en curatif. Travailler les muscles, le cardio, la décontraction et assainir les membres très souvent enflammés dans notre SPA d'eau de mer.


voir plus ▼ voir moins ▲
14 février

AFASEC

Organisation / Association
L’École des Courses Hippiques AFASEC, qui forme les jeunes aux métiers des courses hippiques de trot et de galop, ouvre ses portes au public le samedi 24 mars prochain. Rendez-vous dans ses 5 établissements pour s’informer sur les métiers, rencontrer les professionnels, mieux connaître les débouchés et les formations en alternance, accessibles à partir de 14 ans.

http://bit.ly/2BYFSty
voir plus ▼ voir moins ▲
14 février

AFASEC

Organisation / Association
Suis-je trop grand(e) pour être jockey? Faut-il un bon niveau d'équitation pour intégrer une école AFASEC? Les métiers du cheval vous intéressent ?

L’AFASEC a lancé une hotline dédiée à la formation aux métiers des courses hippiques. Un seul numéro pour vous répondre, vous informer et vous orienter ! 0800 009 001.

Prenez le téléphone et prenez les rênes de votre avenir
voir plus ▼ voir moins ▲
14 février

EQUICER

Conseil et Services
Créé pour le milieu du cheval, EQUICER est votre partenaire et vous accompagne dans la gestion quotidienne de votre entreprise :
- Nous cernons ensemble vos besoins.
- Nous vous proposons des services de qualité dans les meilleurs délais.
- Nous définissons avec vous le contenu de nos prestations.
- Nous intervenons au siège de votre entreprise si vous le souhaitez.
Une équipe de spécialistes répartis sur plus de 55 départements français.

EquiCER votre partenaire conseil
ELEVEURS
CAVALIERS
ENTRAINEURS
PROPRIETAIRES
CENTRES EQUESTRES

ETUDES
SOCIAL
FISCALITE
JURIDIQUE
COMPTABILITE
INFORMATIQUE
voir plus ▼ voir moins ▲
14 février

ÉCURIES DU BIEN-ÊTRE

Santé équine (Laboratoires, Hygiène et confort, Maréchalerie)
Aux Écuries du Bien-Être, nous proposons plusieurs prestations autour de la santé du cheval.

En dehors du confort et des soins axés bien-être et récupération , nous sommes spécialisés dans les troubles locomoteurs, notamment les pathologies tendineuses, ligamentaires, articulaires et dorsalgies.

La combinaison de nos soins offre une garantie de guérison accrue.


Sur le site de l'hippodrome de Castéra-Verduzan, nous accueillons vos chevaux tout au long de l'année en pension tous soins compris, sortie au paddock incluse, à partir de 30 € par jour.

Contact au 07.68.37.68.77.
voir plus ▼ voir moins ▲
14 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Le délai d’obtention des agréments diminue

À l’automne 2017, le service des licences de France Galop et celui de la police judiciaire en charge des enquêtes administratives d’usage ont mis en place un système de dématérialisation des échanges dans le but de raccourcir l’instruction des dossiers par les pouvoirs publics. Cela concerne les dossiers établis au nom de personnes physiques pour obtenir l’autorisation de faire courir, d’entraîner, de monter et de percevoir des primes à l’élevage.

Ce concept baptisé « Digilicences » est semblable à celui qui sert à l’agrément des dépositaires de point de vente PMU. Selon Dariusz Zawiejski, chef du service des licences à France Galop, cet outil permet de gagner les jours jusqu’alors nécessaires aux transferts des dossiers entre les différents destinataires au cours de la procédure. Cependant, dans de nombreux cas, et même s’il faut attendre une année complète d’exploitation pour tirer des conclusions définitives, les progrès s’avèrent spectaculaires.

Au cours des onze premiers mois de 2017, avant la mise en place de Digilicences, le temps moyen de réponse de la PJ était de 41 jours, et le temps médian s’élevait à 32 jours. Depuis, pour 180 dossiers traités, le temps moyen a été de 13 jours et le temps médian de 4 jours. Mieux : 36% des dossiers, pour la plupart concernant les éleveurs, plus légers que ceux des propriétaires, ont été retournés en un jour.

53 dossiers de candidats à un agrément de propriétaires ont été traités via Digilicences, dont une quinzaine en un ou deux jours… « Un entretien diligenté par la Police judiciaire pour les premiers agréments de propriétaires reste nécessaire, explique Dariusz Zawiejski, et selon les cas, il peut encore demander plusieurs jours. La durée de traitement des dossiers est aléatoire. Il n’y a pas de profil-type. Les habitudes de travail des services de police restent à peu près les mêmes que par le passé et Digilicences n’a pas d’influence sur leur durée, pour le moment. Nous en saurons plus à la fin de l’année 2018. Mais on gagne déjà facilement une dizaine de jours grâce à ce système dématérialisé d’échanges. »
voir plus ▼ voir moins ▲
13 février

BILLARD Amélie - BOULARD Romain

Débourreur / pré-entraineur
Amélie et Romain présentent une expérience et un savoir faire très complet et basés sur plusieurs années. Ils sont capables de travailler tous types de chevaux, Amélie est sortie à très bon niveau dans les trois disciplines olympiques, Romain a formé beaucoup de jeunes chevaux en saut d'obstacle. Et depuis de nombreuses années, ils travaillent ( éduquent, dressent, mettent en conditions...) avec les chevaux de course, galopeurs et trotteurs. Cette dernière activité est appelé la cure académique, créée en 2005.

- Chevaux de course:

Les Écuries du Derby, vous proposent , débourrage et pré-entraînement, CENTRE D'EDUCATION ET DE DRESSAGE < la cure académique > de vos chevaux de course.

Nous essayons de nous adapter à chaque cheval. Nous cherchons en permanence de nouvelles solutions, dans l'éducation de nos chevaux.

Dans l'absolu, notre méthode peut-être aussi destinée aux cavaliers :

<Eduqué le cavalier à éduquer son cheval


LA CURE ACADEMIQUE OU L' ETHOACADEMIQUE

( CURE= stage, soins, confort..., ACADEMIQUE ( travail académique, travail des fondamentaux....) : s’adresse aux chevaux de course pur-sang et trotteurs. Elle convient aux chevaux qui sortent de l'entrainement,ceux qui sont en reprise de travail, mais surtout à ceux qui ont besoin d'améliorer leur physique et leur mental (reprise des bases et travail des fondamentaux). Cela peut être pour un cheval qui a une mauvaise bouche, qui part à la faute, qui saute mal…

Revenir à la base du dressage de chaque cheval, pour optimiser leur comportement. Un travail personnalisé à chaque cheval.

Le monde hippique et les courses sont complémentaires, c’est pourquoi nous voulons mettre notre expérience au service des chevaux, des propriétaires et des entraîneurs.

Notre but est d'améliorer la maniabilité des chevaux, de travailler leur symétrie, d'avoir une meilleur communication, de leur apporter une sérénité et une écoute attentive, de trouver leurs problèmes physiques le cas échéant... Nous faisons tout notre possible pour retourner les chevaux en bon état, le poil brillant, toilettes.


Aux écuries du Derby, vos chevaux de courses sont dans un univers différent de leurs habitudes. Les chevaux travaillent 6 jours sur 7, et vont au paddock au minimum 5 fois par semaine. Le travail est alterné, longe / longues rênes / piste / carrière.

L’environnement est calme
Ils vont au paddock tous les jours
Ils sont longés afin de les assouplir, les rendre symétriques le plus possible, et les incurver
Ils sont montés en carrière, en travaillant principalement :
Une attitude académique : mise sur la main, ce qui fait qu’on tend leur ligne de dos et les musclent mieux. Cela permet en même temps d’améliorer leur bouche
Des transitions montantes et descendantes pour la soumission, la souplesse, la bouche, l’équilibre, l’impulsion…
Pour les galopeurs, les changements de pied afin qu’ils ne se fatiguent pas plus d’une jambe à l’autre,
Pour les galopeurs, la technique de nos chevaux de sport : calme, équilibre, réactivité, franchise…
Pour les trotteurs, du saut d'obstacles, ce qui permet de travailler d’autres muscles
Ils peuvent être mis en condition à la piste
voir plus ▼ voir moins ▲
13 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Nouvelle doctrine du jugement des gênes, ParisLongchamp et programme 2018 au Conseil d’administration de France Galop

La réunion mensuelle du conseil d’administration de France Galop s’est déroulée lundi 12 février au siège à Boulogne-Billancourt.

L’ordre du jour couvrait notamment l’avancement du projet ParisLongchamp, l’affectation des enveloppes allouées par le Fonds Européen de l’Élevage, l’évolution du programme classique après la réunion annuelle de l’European Pattern Committee, l’application de la nouvelle doctrine du jugement des gênes en courses et sa validation, et l’adhésion de France Galop à une nouvelle gouvernance pour la filière.

Harmonisation des dispositions sur le jugement des gênes en course : Présentation de la nouvelle doctrine

À partir du 31 mars prochain, les commissaires de tout le pays devront appliquer une nouvelle doctrine sur le jugement des gênes dans les courses au galop. Les nouvelles dispositions internationales ont été rédigées dans le cadre d’une large concertation menée par la Fédération internationale des autorités hippiques (FIAH), au terme de laquelle le Conseil d’administration de France Galop les a ratifiées.

Cette nouvelle doctrine, rendue nécessaire par l’accentuation sur le plan international d’une tendance privilégiant le résultat sportif plutôt qu’une arrivée théorique, s’articule autour de deux principes :

La rétrogradation d’un concurrent n’interviendra que si ce concurrent empêche un adversaire de le devancer, non plus seulement s’il le prive d’une allocation ou d’une meilleur allocation.
À la demande de la France, il est néanmoins prévu que si la monte du jockey du concurrent responsable de la gêne est considérée comme dangereuse, le concurrent incriminé pourra également être rétrogradé derrière le gêné –comme aujourd’hui- ou distancé. Si la monte n’est pas considérée comme dangereuse, alors la nouvelle doctrine s’impose, c’est-à-dire que le gêneur n’est rétrogradé que s’il a empêché le gêné de le devancer.
Ces dispositions vont être très prochainement appliquées en Allemagne et elles sont en cours de traitement chez nos principaux voisins. Elles sont actuellement présentées dans toutes les sessions de formation continue des commissaires à travers le territoire.

Un point sur ParisLongchamp

Un point détaillé de l’avancement des travaux post-réception du chantier et de la gestion des réserves par Bouygues a été fait. La situation budgétaire est inchangée à ce jour.

L’appel d’offres concernant la restauration et la commercialisation des espaces est en cours de finalisation. La désignation du candidat vainqueur sera annoncée à la fin de la semaine prochaine, autour du 26 février.

L’objectif est toujours d’ouvrir ParisLongchamp dès le dimanche 8 avril avec notamment au programme les Prix d’Harcourt et La Force. Cependant, à l’occasion des premières réunions préalables à l’inauguration, certains équipements ne seront pas complétement opérationnels, sans que cela puisse porter préjudice au bon déroulement des courses.

Tout doit être en place pour l’inauguration de ParisLongchamp, fixée au dimanche 29 avril.

Auparavant, deux réunions-test, à huis clos car purement techniques, sont programmées les mercredi 21 et vendredi 23 mars, suivies par une troisième journée de tests en présence des professionnels, qui pourront notamment assister aux essais de l’open-stretch mise en place au début de la ligne d’arrivée.

Revalorisations du programme de sélection français

Chargé d’harmoniser et de valider les programmes de sélection européens, l’European Pattern Committee, réuni au Curragh en Irlande le 17 janvier dernier avec la participation pour France Galop de son président Edouard de Rothschild et de Henri Pouret, directeur des courses, a consacré plusieurs choix du programme de plat 2018. Ces changements ont fait l’objet d’une précédente communication à retrouver ici.

Pour mémoire, plusieurs promotions d’épreuves ont été actées par le Committee. Ainsi, le Prix du Calvados, qui se court en ligne droite, sera désormais un Groupe 2 tandis que le Prix Six Perfections, également disputé à Deauville sur 1 400m par des pouliches de 2 ans mais trois semaines plus tôt avec tournant, devient un Groupe 3.

Le Prix Belle de Nuit, course pour femelles de 3ans et au-dessus disputée le 27 octobre à Saint-Cloud, a été promu Groupe 3 en passant de 2 500m à 2 800m. En outre, une Listed-race baptisée Prix Gold River a été créée à Longchamp le 3 mai avec des conditions similaires.

Rappelons également que 48 courses de Groupe et 24 Listed-races retrouvent ParisLongchamp ou s’y installent cette année à la faveur de l’inauguration du nouvel hippodrome. L’allocation du Prix Ganay (Gr1) passe de 300 000 € à 600 000 € de façon exceptionnelle, pour fêter l’inauguration de ParisLongchamp. L’allocation du Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard passe de 700 000 € à 1 million d’euros, et celle du Qatar Prix Vermeille de 350 000 € à 600 000 €. Le Prix Jacques Le Marois a bénéficié d’un soutien supplémentaire du Haras de Fresnay-le-Buffard, son partenaire historique. Ces trois hausses sont à mettre en regard de la baisse du taux de la Prime Propriétaire des courses de Groupe1, fixée à 25%, ce qui fait de ce programme le principal contributeur à l’économie globale des encouragements cette année.

Le Qatar Racing & Equestrian Club (QREC) augmente aussi sa contribution au week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et alloue 500 000 € supplémentaires au programme de ce dimanche d’exception.

716 000 € de primes distribués sur le budget du Fonds Européen de l’élevage

Le projet de budget présenté par la commission française du Fonds Européen de l’Élevage, principalement alimenté par les cotisations des étalonniers, a été validé par le Conseil. Il s’élève cette année à 916 178 € dont 716 000 € ont été inscrits au budget en règlement des primes prévues.

Le mode de distribution prévoit en 2018 de reprendre les modalités effectives des primes de l’an dernier (10% de l’allocation versée aux trois premiers, soit 217 000 €) pour les courses d’inédits de 2 et 3 ans dont la dotation est au moins de 25 000 € en Région Parisienne, et pour les courses à conditions Classe 2 en Régions et sur les pôles nationaux et régionaux. En outre, 12 000 € de primes seront répartis entre les trois premières de 9 Listed-races (8 en 2017) pour juments de 4ans et plus dotées chacune de 48 000 €, à savoir les Prix Zarkava, Maurice Zilber, Urban Sea, de la Calonne, de la Pépinière, Luth Enchantée, Dahlia et Gold River, ainsi que le Grand Prix de Clairefontaine. 8 000 € de primes seront aussi répartis entre les trois premières de 5 listed-races de femelles âgées de 3ans et plus et dotées de 52 000 € : les Prix de la Cochère, des Tourelles, Panacée, Casimir Delamarre et Isola Bella.

Enfin, le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage, Restricted Listed pour 2ans disputée le 18 août à Deauville, est dotée de 122 000 €, comme l’an dernier.

Pour ce qui concerne l’obstacle, l’enveloppe sera distribuée sous forme de primes de 5 000 €, 6 000 € ou 10 000 € dans 13 courses, avec la création d’une prime de 6 000 € dans une course de femelles en Région.

France Galop signe la charte du Comité de Gouvernance de la filière équine française

Le 6 février dernier au Sénat, à l’invitation de la Sénatrice Anne-Catherine Loisier et de la nouvelle présidente du Groupe Cheval à l’Assemblée Nationale, Martine Leguille-Balloy, France Galop s’est joint aux quatre autres organismes représentatifs de la filière équine française, à savoir Le Trot, la Fédération française d’équitation (FFE), la Société hippique française (SHF) et la Société française des équidés de travail (SFET) pour organiser la gouvernance de la filière équine et promouvoir ainsi d’une seule voix ses intérêts communs sous l’enseigne de « Filière Cheval » ou FC.

Edouard de Rothschild interpelle la tutelle à propos de la mission interministérielle sur le statut des jockeys

En fin d’année dernière, les négociations sur le statut social des jockeys étant au point mort, les ministères de tutelle ont proposé la mise en place d’une mission conjointe réunissant l’Inspection générale des affaires sociales, l’Inspection générale des Finances et le Conseil Général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des espaces ruraux. Soucieux de l’aboutissement de ce dossier dans les meilleurs délais, Édouard de Rothschild s’est inquiété des travaux de cette mission auprès du représentant du Ministère de l’Agriculture siégeant au Conseil d’administration.

Le Prix The Fellow devient Prix The Fellow-Marquise de Moratalla

Disparue en 2017, la Marquise de Moratalla a fait partie des plus grands propriétaires du galop français, tant en plat que sur les obstacles, mais c’est dans cette dernière discipline que le Conseil d’Administration a voulu lui rendre hommage en rebaptisant le Prix The Fellow (Gr3), lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris et de la Gold Cup à Cheltenham sous les couleurs de la grande éleveur-propriétaire, en Prix The Fellow-Marquise de Moratalla.

Agenda

À noter une nouvelle réunion du groupe de travail Trot-galop, demain mardi 13 février.

Vendredi à France-Galop, un conseil commun Plat-Obstacle a été l’occasion d’échanger sur des sujets marketing et commerciaux suite à des présentation sur le bilan et le plan d’actions du Marketing commun des courses (EpiqE series, EpiqE days, EpiqE tracking, etc) et les contenus du projet ParisLongchamp.

Le prochain Conseil d’administration de France Galop se réunit lundi 12 mars à 13h30 au siège de Boulogne-Billancourt.
voir plus ▼ voir moins ▲
12 février

Yannick FERTILLET

Entraîneur
Le centre d’entraînement qui respecte scrupuleusement les
normes européennes bénéficie d’une infrastructure de pointe,
entièrement dédiée à la mise en forme des champions.

L’écurie compte :

46 boxes pour l’entraînement
38 boxes pour le pré-entraînement et la formation
18 stabulations spacieuses pour les soins

3 manèges :

10 places
6 places couvertes
5 places thalassothérapie

1 local technique :

sellerie, maréchalerie
salle vétérinaire
bascule
stock alimentaire
2 bureaux + salle d’accueil

Une équipe de spécialistes qui suit les chevaux :

1 fois par mois, par un vétérinaire spécialisé
2 passages hebdomadaires du maréchal ferrant
Intervention mensuelle d’un ostéopathe, qui s’avère indispensable
Visite du dentiste équin, 2 fois par an, sauf cas d’urgence.
voir plus ▼ voir moins ▲
12 février

SELLERIE CASSOU (Magasin)

Equipement (Jockeys, Drivers, Selleries, Divers)
Qualité et expérience

Récompensé en 1982 comme meilleur ouvrier de France, François Cassou Debat a su transmettre sa passion du métier à ses deux enfants Pierre et Isabelle, qui perpetuent désormais depuis 25 ans la créativité et le savoir faire qui font la renommée de la sellerie

UN ARTISANAT FONDÉ SUR LA QUALITÉ DES CUIRS

Le caractère artisanal de la production privilégie le choix des matières premières de qualité et notamment le cuir.
L’entreprise a su s’imposer comme un fournisseur de confiance et de valeur auprès de ses clients, aussi bien au niveau national, qu’international.

Selle course plat ou obstacle ,
voir plus ▼ voir moins ▲
9 février

TECHNIBELT

Infrastructures (Manèges, Boxes, Clôtures, Marcheurs,Matériel pour sols , Equipements d'écurie
Construire un box pour chevaux dans l'Orne

Technibelt propose son savoir-faire pour réaliser sur-mesure tous types d'équipements destinés aux professionnels du cheval.

L'ensemble de nos façades de box et portes de box sont fabriquées en nos ateliers et sont constituées en acier galvanisé à chaud avec, en option, une finition thermo laquée.

Façade de box

Technibelt réalise des façades de box standards ou sur mesure en acier galvanisé à chaud. La partie haute est barreaudée, la partie basse est en remplissage bois Douglas d’une épaisseur de 42 mm ou en clin polyéthylène. Possibilité d’une finition thermo laquée.

Quatre types de façades de box :

Façade de box pivotante avec porte coulissante ou battante
Façade de box sur muret
Façade de box coulissante
Façade de box à porte coulissante
Façade de box réversible

Nos portes coulissantes peuvent être équipées de :

Grilles pleines ou col de cygne en V
ou d’un passage de tête droit avec ou sans portillon
Enfin, toutes nos façades peuvent être équipées d’une trappe mangeoire pivotante.
Indications : le barreaudage est en diamètre 22 mm x 2 mm, entre barreaux 49 mm assurant ainsi une protection optimale pour les poulains.

Les portes de box

Technibelt réalise des portes de box standards ou sur mesure en acier galvanisé à chaud. La partie haute est barreaudée alors que la partie basse est en remplissage bois Douglas d’une épaisseur de 42 mm ou en clin polyéthylène.

Nous proposons 3 types de portes de box :

Coulissante
Battante
Standard

L’ensemble de ces portes de box peuvent être équipées de :

Grilles pleines, col rond ou col de cygne en « V »,
D’un passage de tête droit avec ou sans portillon.
Indication : le barreaudage est en diamètre 22 mm x 2 mm, entre barreaux environ 49 mm.

Le + Technibelt : des platines déco peuvent agrémenter votre porte de box.
voir plus ▼ voir moins ▲
9 février

ECSSO - SYNDICAT DES ELEVEURS DE CHEVAUX DE SANG DU SUD-OUEST

Organisation / Association
Gengis, le nouvel étalon PS du Haras d’Ayguemorte en 2018

Après avoir annoncé l’arrivée de l’Anglo-Arabe Tidjali d’Or, le Docteur Yves Fremiot signale l’arrivée prochaine de son nouvel étalon pur-sang. Gengis a été choisi pour remplacer Vertigineux parti de Gironde pour rejoindre le Haras de Tiercé.

« J’adore les chevaux gris, explique le Docteur Yves Fremiot, Gengis est une nouveauté pour le Haras d’Ayguemorte. Je cherchais un nouvel étalon depuis le départ de Vertigineux au Haras de Tiercé. Cela n’a pas été facile mais nous avons trouvé ce qu’il convient aux éleveurs, un cheval qui a gagné Listed à 2 ans, 2e d’Anodin pour leurs débuts communs, gagnant du Prix de Fontainebleau à 3 ans en battant Morandi puis placé de Gr.3. Gengis a été un vrai cheval de courses avec 6 victoires et 13 places à son compteur. A 5 ans, il a encore prouvé toute sa classe en gagnant sur les sprints, le Grand Handicap des Sprinters à Deauville en plein mois d’août et le Prix Contessina, sa deuxième Listed. A l’instar de notre nouvel anglo-arabe Tidjali d’Or (lire l’article, ndlr), Gengis va arriver début février et sera visible dès le lundi 5. J’invite chaque éleveur à venir le voir. D’ailleurs, je pense organiser une journée porte ouverte pour vous inviter tous. »
Précoce et tenace puisque gagnant à haut niveau à 5 ans, Gengis est une recrue de choix pour la jumenterie du sud-ouest et plus encore. Né en 2010, élevé au Haras du Thenney, Gengis a été acheté yearling 23.000€ en octobre par Marc-Antoine Berghgracht (MAB Agency) pour Claire Stephenson. Gagnant de 3 courses dès son plus jeune âge et déjà entrainé par George Doleuze, Gengis a gagné l’important Prix de Crèvecoeur pour ses débuts à Deauville en plein meeting estival. Tous les ans, quelqu’uns des meilleurs 2 ans des plus importantes écuries débutent à l’instar d’Anodin, le frère de Goldikova, qui fut dauphin de Gengis en 2012 dans cette course. En septembre, le poulain gagne le Prix des Mélèzes, une « B » Longchamp souvent remportée par de futurs éléments de groupe comme Moonlight Cloud. En novembre, Gengis finit sa saison par une victoire dans le Prix Zeddaan, sa première Listed, là aussi bien composée.

Gagnant du Prix de Fontainebleau (Gr.3) et ce pour sa rentrée, Gengis signe alors l’une de ses plus belles victoires. Il battait ce jour là que de futurs chevaux de groupe dont Morandi, un futur 2e du Jockey-Club. Gengis n’a pas couru sur la distance intermédiaire. On entourage a préféré le laissé sur le mile à 3 ans. Non placé de la Poule avec des excuses (le 18 à la corde), Gengis prend ensuite la 3e place du Prix Paul de Moussac (Gr.3) d’Anodin. En prenant de la maturité, Gengis devient progressivement un flyer puis un sprinter. C’est ainsi qu’à 5 ans, le cheval fait sien le Grand Handicap des Sprinters à Deauville puis se classe 2e du Prix du Petit Couvert (Gr.3) entre les purs anglais Move In Time (Gr.1, Abbaye de Longchamp) et Mirza (3x Gr.3). Et enfin, deux mois plus tard, Gengis signe sa deuxième victoire de Listed dans le Prix Contessina en battant le très bon Finsbury Square.
En 2017, Gengis a été envoyé en Suède pour y effectuer sa première saison de monte à Ljungstorps Stud. C’est un fils de King’s Best, lui-même père de 8 vainqueurs individuels de Gr.1 dont le gagnant d’Arc Workforce et le miler Creachadoir faisant la monte en France. Ashiyna, la mère de Gengis, est restée inédite. Cette fille de Green Desert a été élevée par les Aga Khan Studs. Son frère a été le double gagnant de Gr.1 Ashkalani et l’une de ses sœurs à produits le vainqueur de Gr.2 sur les obstacles Ashkazar ainsi que la gagnante de Listed Ashiyla et le placé de Gr.3 et Listed Ashkiyr. Ashiyna est une nièce de Shafaraz (Prix du Cadran Gr.1) de la souche des gagnants de groupe sur les obstacles Shaiykoun, Shaihar, Shawiya, Sheyraan, Staying Article et plus récemment Adrien du Pont.
Gengis aurait du passer en vente lors de la vacation de février prochain à Arqana sous le lot 1 mais a donc été déclaré absent. Toisant 1,63m, ce jeune étalon sera disponible à 1.200€ HT PV.
voir plus ▼ voir moins ▲
8 février

ECURIES DE LA BECHERE

Santé équine (Laboratoires, Hygiène et confort, Maréchalerie)
PRESTATIONS ET SERVICES

- Débourrage de chevaux de toutes races.
- Reconversion de chevaux de courses réformés
- Commerce de chevaux de courses réformés
- Dressage toutes disciplines (CSO, dressage, CCE, loisir).
- Des pensions à la carte vous sont proposées aux Ecuries de la Béchère avec accès aux installations (carrière 70x40 m, rond d'havrincourt, ...).
- Gestion des troubles du comportements, agressivité, problèmes d'embarquements,... par le biais d'une approche éthologique.
voir plus ▼ voir moins ▲
8 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
La PSF de Chantilly opérationnelle jeudi

Communiqué de France Galop, mercredi 7 février 2018. - France Galop informe les professionnels que la piste (PSF) et l'ensemble des installations et accès de l'hippodrome de Chantilly seront opérationnels pour la réunion de courses du jeudi 8 février. Un hébergement des personnels accompagnants les chevaux est possible au foyer AFASEC du Bois Saint-Denis. Une navette sera mise en place entre l'hippodrome et le foyer AFASEC.

Compte tenu du fait que ce sont surtout les réseaux routiers qui posent problème aujourd'hui, et que la population des engagés à Chantilly jeudi est en grande partie basée sur le centre d'entraînement, il n'y avait pas lieu de transférer la réunion à Deauville ce jeudi.
voir plus ▼ voir moins ▲
7 février

Nicolas BELLANGER

Entraîneur
Nicolas Bellanger est un entraîneur public installé depuis 2014 sur le centre d’entraînement de Chazey-sur-Ain, près de Lyon. Les infrastructures neuves, complètes et fonctionnelles du site lui assurent un travail maîtrisé de ses chevaux chaque matin. Fraîchement installé, Nicolas Bellanger s’est forgé à travers le monde une expérience non négligeable. Dans l’élevage dès son plus jeune âge, il a formé des poulains aussi bien en Australie qu’aux États-Unis, avant de s’occuper de leur entraînement chez Gerald Ryan, célèbre dans l’hémisphère sud. Responsable de cour pour Yan Durepaire lors de son retour au pays, créer son entreprise s’est rapidement imposé à lui.

Venez découvrir le site internet :

www.nicolasbellanger.com
voir plus ▼ voir moins ▲
7 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Succès français tous azimuts

Photo d'archive de FOOTPAD - scoopdyga.com
La belle série des sauteurs français continue en Grande-Bretagne et en Irlande avec de nouveaux résultats au meilleur niveau le week-end dernier. Et plus loin encore, cette fois...
L’Irlande tenait le haut du pavé avec un week-end avec le Dublin Fstival de Leopardtown.

Samedi, Min (Walk in the Park) a renoué avec le succès dans le Dublin Chase (Gr1) sur 3.400 mètres tandis que Footpad (Creachadoir), également importé de France, a fait sien l’Arkle Novices’ Chase (Gr1), sur la même distance, en battant son compatriote Petit Mouchoir (Al Namix). Les deux français laissaient alors leur meilleur rival à près de vingt longueurs…

Le lendemain, les « FR » étaient abonnés aux deuxièmes places puisque Farclas (Jukebox Jury) s’est incliné moins de deux longueurs derrière Mr Adjudicator (Camacho) sur les 3.200m du Spring Juvenile Hurdle (Gr1). Puis ce fut le tour de Duc des Genièvres (Buck’s Boum), un AQPS gris élevé par Colette Serre, de prendre la deuxième place du Deloitte Novices’ Hurdle (Gr1) derrière Samcro (Germany). Un autre fils de Buck’s Boum, Al Boum Photo, a fini à ¾ de longueur de Monalee (Milan) dans le Flogas Novices’ Chase (Gr1), sur 4.200 mètres. Al Boum Photo, 6 ans, a été élevé par Jacky Rauch et Emmanuel Clayeux, chez qui il a débuté avant de partir en Grande-Bretagne, où il compte déjà trois succès.

Samedi en Angleterre à Sandown Park, Buveur d’Air (Crillon) a remporté un neuvième succès consécutif dans une Listed race disputée sur 3.200 mètres par seulement trois concurrents. Un autre sauteur venu de France, Terrefort (Martaline) a fait sien le Scilly Isles Novices’ Chase (Gr1), une encolure seulement devant son compatriote Cyrname (Nickname) tandis que leurs suivant immédiat était à 30 longueurs !

On courait aussi à Musselburgh près d’Edimbourg, samedi et dimanche, et les Français ont vivement célébré l’Aulde Alliance puisque samedi, cinq vainqueurs étaient nés en France, avec un sixième lauréat dont la mère était française ! Dimanche, toujours en Écosse, le champion We Have A Dream (Martaline) n’a pas tremblé dans le Scottish Triumph Hurlde Trial (L), remportant ainsi son 4ème succès pour autant de tentatives outre-Manche à ce jour. Troisième, King of May (High Rock) a très bien débuté après avoir gagné ses deux dernières sorties françaises chez Almire Lefeuvre.

On est désormais à cinq semaines du début du Festival de Cheltenham.

On notera aussi qu’aux Etats-Unis, quatre chevaux élevés en France ont formé deux couplés de haut niveau, à Gulfstream Park en Floride et à Santa Anita en Californie, samedi. Les pouliches de 3 ans Thewayiam (Thewayyouare) et Salsa Bella (Siyouni) ont ainsi pris les deux premières places des Sweetest Chant Stakes (Gr3) sur le turf. La première a été adjugée 17.000 € yearling puis elle a gagné sa course chez Yan Durepaire avant de prendre la 3ème place du Prix Roland de Chambure (L) en juillet à Deauville. La seconde a été adjugée 180.000 € aux ventes de l’Arc Arqana après avoir débuté à Bordeaux par une victoire sous l’entraînement de Christophe Ferland. Premier et deuxième des San Marcos Stakes (Gr2), également sur le gazon mais à Los Angeles, les chevaux d’âge Itsinthepost (American Post) et Hayabusa One (Siyouni) ont fini dans un mouchoir.
voir plus ▼ voir moins ▲
5 février

CARROSSERIE CAVALCAR

Transport (Fabricant, Distributeurs, Transporteurs)
CARROSSERIE CAVALCAR

Nous avons le plaisir de vous proposer toute une gamme de camions chevaux neufs et occasions:

- Camion chevaux VL 2 places (permis voiture)
- Camion chevaux PL de 3 à 12 chevaux avec ou sans home-car.

La Carrosserie Cavalcar est née de la volonté d'un cavalier passionné,de proposer au plus grand nombre des camions chevaux de qualité, pratiques pour les cavaliers, confortables et sécurisants pour les chevaux.

Nous vous invitons à découvrir nos produits de la gamme Van Wm Meyer (van tractés) pour accompagner votre camion chevaux.

Espérant vous compte
voir plus ▼ voir moins ▲
5 février

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Inondations à Maisons-Laffitte : les possibles transferts

Communiqué - Boulogne, le 2 février 2018.- Compte tenu des crues importantes de la Seine, à l’origine de l’inondation d’une grande partie des pistes et d’un retour à la normale qui risque d’être long, France Galop envisage la possibilité de transférer les deux premières réunions Premium de Maisons-Laffitte.

Jeudi 29 mars 2018 à CHANTILLY
Courses sur gazon, à l’exception du Prix de Conflans Saint-Honorine (n°201) sur PSF.

Lundi 9 avril 2018 à DEAUVILLE
Courses sur gazon, à l’exception du Prix de Louveciennes (n°247) sur PSF du Prix de Marly-le-Roi (n°248) sur PSF. Le Prix Jacques Laffitte (Listed - n°252) serait déplacé le 11 avril à ParisLongchamp sur 1.800m - Moyenne Piste.

Les courses qui passent sur PSF sont les trois courses à réclamer de ces deux réunions. Leur passage sur l’autre surface vise à préserver le gazon des hippodromes sur lesquels les réunions sont transférées. S’agissant du Prix Jacques Laffitte, il n’était pas possible de courir sur la distance de 1.800m à Deauville, d’où son transfert à Longchamp.

Un nouveau point d’information sur le sujet est programmé le 15 février.
voir plus ▼ voir moins ▲
2 février

MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE

Conseil et Services
QU’EST-CE QUE LA MSA ?

Depuis quatre-vingts ans, la MSA (Mutualité sociale agricole) assure la protection sociale du monde agricole et rural. A ce titre, la MSA prend en charge les actifs non salariés, comme les chefs d’exploitation ou les employeurs de main-d’oeuvre, les salariés agricoles, ainsi que leurs ayants droit et les retraités.

Pour être proche de ses ressortissants et mener à bien sa mission de service public, la MSA est organisée en réseau et agit de manière décentralisée. La Caisse centrale (CCMSA) représente la MSA au niveau national, notamment auprès des pouvoirs publics. Elle contribue à la mise en oeuvre de la politique sociale agricole en liaison avec les caisses départementales et pluridépartementales. Outre la proximité géographique avec ses ressortissants, la MSA a comme particularité de gérer l’ensemble de la protection sociale agricole : chaque caisse est ainsi l’interlocuteur unique de ses ressortissants.

La MSA mène des actions à caractère sanitaire et social en complément de la protection sociale légale, tout en développant des services adaptés aux besoins de l’époque. Elle est par ailleurs le seul régime de protection sociale à prendre en charge, dans son secteur d’activité, la médecine du travail et la prévention des risques professionnels qui constitue le service de santé-sécurité au travail.


LA SANTE-SECURITE AU TRAVAIL

Les services de santé-sécurité au travail de la MSA sont constitués d’environ 500 médecins et 300 conseillers en prévention. Ce réseau de professionnels est à votre écoute. Il s’attache à répondre à vos besoins et vos attentes en matière de santé au travail et de prévention des risques professionnels en mettant notamment en place des actions de prévention et en réalisant des documents et des supports d'information. Si vous avez besoin d'aide, de conseils ou d'information en matière de santé-sécurité au travail, n’hésitez pas à les contacter, ils sont à votre service.


Pour connaître les documents de prévention existants en MSA se rapportant à la filière hippique:

http://references-sante-securite.msa.fr/front/id/SST/S_Des-outils--sante-et--securite/S_ELEVAGE/S_Activite-Hippique
voir plus ▼ voir moins ▲
2 février

BOMACO

Infrastructures (Manèges, Boxes, Clôtures, Marcheurs,Matériel pour sols , Equipements d'écurie
Constructions équestres

Nos réalisations sont économiques, solides et fiables grâce à la qualité de nos constructions en bois. Elles sont évolutives et modulables facilement. L’entretien est réduit.

Expérience et savoir faire

Nous avons l’expérience et le savoir faire dans la construction en bois mais aussi la connaissance des chevaux depuis plusieurs générations. La société familiale a été créée en 1982 par André Loisel. Ses 2 fils, Edouard et Thomas sont entrés dans l’entreprise en 1994 et 1996. Ils ont largement contribué au développement de l’entreprise dont le chiffre d’affaires croît régulièrement de 15% par an depuis cette date.

La qualité

Bomaco, c’est la qualité des constructions, le choix et l’épaisseur des matériaux qui rendent nos fabrications universelles, appréciées et adaptées aux besoins des particuliers, entreprises et collectivités. Pour plus d’informations sur nos constructions, demandez notre documentation détaillée.

Livraison

Nous livrons dans toute l’Europe. Nos délais de fabrication sont de 7 à 30 jours. Le montage s’effectue par Bomaco ou par le client.
voir plus ▼ voir moins ▲
1 février

ÉCURIE JEAN-NOEL SOUSA

Débourreur / pré-entraineur
Écurie Jean-Noël SOUSA
Centre d’éducation du jeune cheval de course sur un site de 4ha et avec accès aux pistes d'entraînement
Débourrage (méthode équi-logique)
pré-entraînement
dressage à l'obstacle
Éducation aux stalles de départ
préparation et présentation aux ventes
Repos et convalescence
voir plus ▼ voir moins ▲
1 février

ÉCURIE DE FREHEL

Débourreur / pré-entraineur
Les Écuries de Frehel , écurie familiale à deux pas des plages du Cap Fréhel, vous proposent le débourrage, le pré entrainement, la remise en forme ou la thalassothérapie pour votre cheval.

15 boxes
1 rond d'havrincourt
1 piste ovale avec obstacles amovibles en construction
Douche couverte
Des kilomètres de plages.
voir plus ▼ voir moins ▲
1 février

Fédération des Éleveurs du Galop

Organisation / Association
LES STATUTS DE LA FÉDÉRATION DES ELEVEURS

Il est formé entre les soussignés et ceux qui adhéreront aux présents statuts un syndicat professionnel qui sera régi par le Livre IV (art. L 411 - 1 et suivants du Code du Travail) et par les dispositions suivantes :

TITRE 1 : BUT & COMPOSITION
ARTICLE I : OBJET

La Fédération a pour objet de défendre les intérêts des éleveurs de chevaux de sang (Pur Sang Anglais, Pur Sang Arabe, Anglo Arabe,AQPS et Selle Français).

Il accueillera et au besoin provoquera les vœux spéciaux à chaque région ou à chaque élevage et tâchera d'en obtenir la réalisation. Il fera en faveur des éleveurs et des intérêts hippiques, toutes démarches utiles vis à vis notamment des Pouvoirs Publics, des administrations centrales et départementales, des sociétés de courses, des compagnies de transports, d'assurances, etc..., et s'efforcera d'ouvrir et de faciliter les débouchés des éleveurs.

Il conciliera et arbitrera, s'il en est requis, tous les différends survenus entre ses membres et toutes les questions se rattachant à la profession. Et en général il fera tous les actes autorisés par la législation en vigueur sur les Fédéraux professionnels.

ARTICLE II : TITRE & DURÉE

La Fédération prend le titre de "FEDERATION DES ELEVEURS DU GALOP". Sauf dissolution prononcée telle que prévue à l'article XXIII, sa durée est illimitée ainsi que le nombre de ses membres. Il s'interdit toutes discussions politiques ou religieuses.

ARTICLE III : SIÈGE SOCIAL

Le siège social est à Boulogne Billancourt, 257 avenue Le Jour Se Lève. Il pourra être transféré par une simple décision du Comité, dans les départements 75, 91, 92, 94, 95. Le transfert dans un autre département devra être approuvé par l'assemblée générale ordinaire.

ARTICLE IV : ADMISSION

Les éleveurs (personnes physiques ou morales) peuvent faire partie de la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France. Les candidats à l'admission doivent être directement ou indirectement (dans une indivision ou par l'intermédiaire d'une société) propriétaires d'une part d'étalon ou d'une demi poulinière de sang (pur sang anglais, anglo-arabe, pur sang arabe, AQPS ou selle français).

Dans le cas d’une personne physique dont le conjoint marié, pacsé ou de fait est également éleveur, l’adhésion n’est recevable que si elle englobe les deux conjoints.
Dans la cas d'une personne physique pratiquant aussi l'élevage au travers de personnes morales, l'adhésion n'est recevable que si elle englobe la personne physique et les personnes morales au sein desquelles elle détient le pouvoir de direction.
ARTICLE V : DÉMISSION

Tout adhérent est libre de se retirer de la Fédération à la condition d'avoir réglé sa cotisation fixe de l'année courante ainsi que celle des années précédentes et les pourcentages sur les primes dus jusqu'au jour où démission est effective. Toute démission devra être signalée par “LETTRE RECOMMANDÉE”, adressée au Président, elle ne sera effective qu'au dernier jour de l’année où elle aura été donnée afin de permettre à la Fédération de garder une visibilité sur ses ressources annuelles et de garantir ses engagements de dépenses.

ARTICLE VI : RADIATION

Entraîneront l'exclusion de la Fédération, sauf appel devant l'assemblée générale : tout acte contraire à I'honneur, le refus de se conformer aux statuts, le défaut de paiement, après deux lettres de rappel, de toute somme due à la Fédération (cotisations, parutions dans les publications, droits de tirage au sort, etc...).

ARTICLE VII : MEMBRES D’ HONNEUR

Des personnes ayant rendu des services à l'élevage pourront être désignées comme Président d'honneur ou membre d'honneur sur la présentation du Comité.

ARTICLE VIII : COTISATION

La cotisation annuelle comprendra :

Une somme fixe dont le montant sera déterminé par le Comité à la fin de chaque année et qui ne pourra être inférieure à 50 euros, à payer par chaque adhérent au début de chaque année. La cotisation fixe est due pour l'année entière, quelle que soit la date d'admission de l'adhérent, elle peut être prélevée directement sur les comptes des intéressés auprès de France Galop

Un pourcentage variable prélevé sur les primes à l'éleveur encaissées au cours de l'année tant en plat qu'en obstacles pour la France et l'étranger. Ce pourcentage qui ne pourra dépasser le taux maximum de 5 % sera fixé par le Comité à la fin de chaque année en fonction des prévisions budgétaires de l'année suivante. A la suite d'un accord intervenu directement avec France Galop, ce prélèvement sera directement versé au compte de la Fédération par France Galop au fur et à mesure des encaissements des primes.
TITRE 2 : COMITÉ
ARTICLE IX : Composition

La Fédération sera administré par un Comité de trente membres élus auxquels s'ajouteront de droit les Présidents des groupements régionaux d'éleveurs acceptés par le Comité et rattachés à la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France. Ces dits Présidents auront la faculté de se faire représenter par un membre de leur groupement aux séances du Comité de la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France.

En cas de vacance au Comité par démission ou tout autre motif en cours de mandat, le ou les manquants seront remplacés par les candidats non élus à la dernière élection du Comité, dans l'ordre décroissant de leur score.
ARTICLE X : ÉLECTION

Le renouvellement du Comité se fera en totalité tous les quatre ans lors de l'assemblée générale qui votera au scrutin secret et à la majorité des voix. L’ensemble des opérations, y compris l’élection du Bureau, devra être terminé avant le dépôt des listes de candidats aux élections du Comité de France Galop. Le vote peut se faire par correspondance, sous contrôle d'un huissier (votes par correspondance à destination de l’huissier, remises des votes lors de l’Assemblée sous son contrôle, dépouillement, comptage etc…). En cas d'égalité à la trentième place, il sera procédé au tirage au sort pour la désignation du candidat élu.
Les membres sortants peuvent être réélus, sauf, bien entendu ceux qui auraient manifesté le désir de ne pas se représenter.

Seront électeurs les seuls membres dont l’adhésion remonte au plus tard au dernier jour de l’année précédant les élections. Seront éligibles les seuls membres dont l’adhésion remonte au moins au premier trimestre de l’exercice précédent.

Tout membre éligible de la Fédération désireux de faire acte de candidature pour son élection au Comité devra aviser la Fédération au moins trente jours avant la date de l'assemblée générale prévue pour le renouvellement du Comité. Les noms des membres de la Fédération ayant fait connaître leur désir de faire partie du Comité seront régulièrement portés à la connaissance des éleveurs au moment où la convocation leur sera adressée pour l'assemblée.
ARTICLE XI : RÉUNIONS - MAJORITÉS - CONVOCATIONS - REPRÉSENTATIONS

Le Comité se réunit toutes les fois que le Président le juge utile ou qu'un quart au moins des membres du Comité en aura fait la demande par écrit. Toute décision du Comité pour être valable devra être prise par la majorité des voix avec un minimum de huit membres présents.

En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Un membre du Comité ne pourra représenter qu'un seul de ses collègues. Il ne sera délibéré que sur les questions portées à l'ordre du jour.

Les convocations devront être faites, sauf en cas d'extrême urgence, au moins dix jours à l'avance.

ARTICLE XII : ATTRIBUTIONS

Le Comité a pour mission de veiller aux intérêts matériels et moraux de la Fédération.

Il fait exécuter les mesures votées en assemblée générale.

Il décide des actions en justice à entreprendre.

Sous réserve de l'approbation de l'assemblée générale, le Comité peut acheter et vendre, emprunter, louer, hypothéquer, transiger et effectuer tous placements de fonds.

TITRE 3 : LE PRESIDENT, LE BUREAU
ARTICLE XIII : COMPOSITION DU BUREAU

Le Bureau est composé :

de neuf membres choisis (article XIV) par le Comité parmi ses membres élus ou de droit, à savoir le Président, 2 Vice-Présidents, un pour le plat, un pour l'obstacle, le Secrétaire Général, le Trésorier, et quatre autres membres.

des Présidents des groupements régionaux d'éleveurs rattachés à la Fédération.

En outre, sur proposition du Président, des personnes choisies parmi les membres d'honneur ou les Présidents de commission pourront siéger avec voix consultative.

ARTICLE XIV : ELECTION

Après chaque renouvellement selon l'article X, le Comité devra dans les trois mois et préalablement au dépôt des listes de candidats aux élections du Comité de France Galop, élire un Président qui lui-même soumettra au vote du Comité pour approbation globale, un Bureau composé selon l'article XIII.

Le vote pour l'élection du Président et du Bureau se fera à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple aux tours suivants. Dans le temps qui séparera le renouvellement du Comité de l'élection du nouveau Bureau, le Bureau sortant assurera l'intérim.

En cas de vacance au Bureau par démission ou tout autre motif en cours de mandat, le ou les postes vacants seront pourvus sur présentation du Président par un vote dans les mêmes conditions que décrites ci-dessus.

ARTCLE XV : REUNIONS - MAJORITE - CONVOCATIONS - REPRESENTATION

Le Bureau se réunit toutes les fois que le Président le juge utile ou qu'un quart au moins des membres en aura fait la demande par écrit. Toute décision du Bureau pour être valable devra être prise à la majorité des voix avec un minimum de cinq membres présents.

En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Un membre du Bureau ne pourra représenter qu'un seul de ses collègues.

Les convocations devront être faites, sauf cas d'extrême urgence, au moins sept jours à l'avance.

ARTICLE XVI : ATTRIBUTIONS DU BUREAU

Entre les réunions du Comité, le Bureau est chargé de veiller aux intérêts de la Fédération et de pourvoir à tous les actes d'administration, à charge d'en rendre compte au Comité.

ARTICLE XVII : ATTRIBUTIONS DU PRÉSIDENT

Il représente la Fédération : en justice, auprès des Pouvoirs Publics, des Sociétés de Courses, des autres groupements professionnels, etc...
Il recrute le personnel permanent de la Fédération chargé de l'administrer sous sa directive.
Il procède à l'ouverture des comptes bancaires et à tous les placements de fonds.
Il peut donner délégation ; cependant, en cas de représentation en justice, le Président ne peut être remplacé que par un mandataire agissant en vertu d'une procuration spéciale.
Il convoque les Assemblées Générales.

Il définit l¹ordre du jour des Assemblées Générales ainsi que des réunions de Bureau et de Comité avec l'obligation d'y inscrire les points qui lui seraient soumis par un écrit signé d'au moins un quart des membres composant lesdites instances et réceptionné au moins trois semaines avant la date de la réunion.

TITRE 4 : L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
ARTICLE XVIII : COMPOSITION

L'assemblée générale se compose de tous les membres de la Fédération.

Elle aura lieu au moins une fois par an. Elle devra être convoquée chaque fois que le Président, le Comité ou le quart au moins des membres de la Fédération l'aura souhaité.

Les convocations sont faites par lettre et adressées au moins quinze jours avant la date de la réunion.

L'assemblée générale ordinaire, pour être valable, devra être composée du quart au moins des membres régulièrement inscrits qu'ils soient présents ou représentés par pouvoir dans les conditions prévues à l'article XXI. Dans le cas où le quorum n'est pas atteint, une seconde assemblée générale sera convoquée conformément à la loi dans un délai n'excédant pas trois mois. Cette fois cette nouvelle assemblée pourra délibérer quel que soit le nombre des présents ou représentés.

ARTICLE XIX : POUVOIRS

L'assemblée générale ordinaire entend le rapport du Comité, pourvoit au renouvellement de ses membres et approuve les comptes et la gestion de l'exercice précédent. Les propositions soumises par des membres de la Fédération devront l'être dans un délai n'excédant pas quinze jours suivant la date de la convocation. Elles seront alors soumises tout de suite au Comité, puis ratifiées s'il y a lieu par l'assemblée générale.

ARTICLE XX : VOTE DE L'ASSEMBLEE GENERALE

L'assemblée générale vote à main levée. Toutefois le scrutin secret est de droit lorsqu'il est demandé par le Comité ou le quart des membres présents ou représentés. Les décisions sont prises à la majorité simple.

Chaque membre présent pourra avoir reçu procuration de voter pour quinze membres absents, soit au maximum 16 représentations.

Donc tout membre présent réunissant plus de quinze pouvoirs à son nom, déléguera le surplus de ses pouvoirs à d'autres membres présents à l'assemblée. Les pouvoirs en blanc reviennent de droit au Président qui les utilise ou les délègue dans les mêmes conditions.

Dans certains cas spéciaux, le vote par correspondance pourra être demandé par le Comité, le processus en sera établi par ce dernier. Il est tenu des procès-verbaux de séances signés par le Président ou les vice-Présidents.

TITRE 5 : L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE
ARTICLE XXI

L'assemblée générale extraordinaire est convoquée dans les mêmes conditions que l'assemblée générale ordinaire.

Elle ne peut délibérer valablement que si le quorum de 2/3 des membres de la Fédération est réuni. Dans le cas où ce quorum ne serait pas atteint, une nouvelle assemblée générale extraordinaire est réunie et peut délibérer quel que soit le nombre des membres présents.

L'assemblée générale extraordinaire délibère à la majorité des 2/3 des membres présents ou représentés.

ARTICLE XXII

L'assemblée générale extraordinaire délibère sur la modification des statuts, l'adhésion à une union de fédéraux professionnels, la fusion avec un autre syndicat professionnel, la dissolution de la Fédération.

ARTICLE XXIII

En cas de dissolution de la Fédération pour quelque cause que ce soit, son reliquat d'actif sera dévolu conformément aux décisions prises en assemblée générale.

TITRE 6 : CONTESTATION - COMPETENCE
ARTICLE XXIV

Toutes les contestations pouvant s'élever tant en demandant que défendant, soit entre la Fédération et des tiers, soit entre la Fédération et l'un de ses membres seront de la compétence des tribunaux du siège social.
voir plus ▼ voir moins ▲
30 janvier

ÉCURIES DU BIEN-ÊTRE

Santé équine (Laboratoires, Hygiène et confort, Maréchalerie)
Aux Écuries du Bien-Être, nous proposons plusieurs prestations autour de la santé du cheval.

En dehors du confort et des soins axés bien-être et récupération , nous sommes spécialisés dans les troubles locomoteurs, notamment les pathologies tendineuses, ligamentaires, articulaires et dorsalgies.

La combinaison de nos soins offre une garantie de guérison accrue.


Sur le site de l'hippodrome de Castéra-Verduzan, nous accueillons vos chevaux tout au long de l'année en pension tous soins compris, sortie au paddock incluse, à partir de 30 € par jour.

Contact au 07.68.37.68.77.
voir plus ▼ voir moins ▲
30 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Programme de courses 2018 : Quelles sont les nouveautés ?

Le retour de ParisLongchamp, la revalorisation de quelques trésors français, la progression et la consolidation du programme des femelles et la promotion des courses estivales de 2ans sont les grandes nouvelles de la sélection française cette année.
ParisLongchamp retrouve ses grands rendez-vous, un Prix Ganay exceptionnel en tête

L’allocation du Prix Ganay (Gr1) passe de 300 000 € à 600 000 € de façon exceptionnelle, pour fêter l’inauguration de ParisLongchamp…
48 courses de Groupe et 24 Listed-races retrouvent ParisLongchamp ou s’y installent cette année à la faveur de l’inauguration du nouvel hippodrome.
L’effort spécifique sur l’allocation du Prix Ganay doit attirer les meilleurs pur-sang possibles dans un environnement concurrentiel avec le Sheema Classic (Gr1) fin mars aux Émirats, et la Tattersalls Gold Cup (Gr1) au Curragh en Irlande, fin mai.
Peu après, les Poules d’Essai retrouveront leur site historique en France. Elles auront lieu sur les 1 600 mètres de la Moyenne Piste, et non plus de la Grande Piste, où le départ pour cette distance est proche du premier tournant, ce qui peut provoquer des remous lorsque le nombre de concurrents est important. Ce transfert concerne aussi les préparatoires à ces classiques disputés à Longchamp, ainsi que les courses à conditions concernées.
En outre, une open-stretch va être dessinée sur la dernière ligne droite de Longchamp pour mieux diffuser les concurrents à l’entrée de la ligne d’arrivée. Ce système a été adopté par Newmarket et Ascot et il semble donner de bons résultats.
Enfin, le Prix Saint-Alary (Gr1) parrainé par le haras irlandais Coolmore, retrouve sa date habituelle, le 27 mai cette année, après avoir rejoint la journée des Poules d’Essai à Deauville par nécessité. Il partage donc à nouveau l’affiche avec le Churchill Coolmore Prix d’Ispahan (Gr1).

Le Prix Ganay (Gr1) passe à 600 000 € (+ 300 000 €)
Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1) – 3ans – 1 600m MP – 13 mai – Longchamp
Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) – 3ans – 1 600m MP – 13 mai – Longchamp
The Gurhka Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) – F3 – 2 000m – 27 mai - Longchamp
Deux courses historiques revalorisées : le Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard (1 million d’euros) et le Qatar Prix Vermeille (600 000 €)

Au fil des années, deux des principales épreuves du calendrier français, le Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard (Gr1) et le Qatar Prix Vermeille (Gr1) ont subi une concurrence croissante de courses similaires en Europe. Pour la première, les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) et surtout les Sussex Stakes (Gr1) ont dépassé le million d’euros. Le Qatar Prix Vermeille a quitté le classement des 100 meilleures courses du monde pour la première fois en 2016, au contraire des Yorkshire Oaks (Gr1) et des Fillies and Mares Champion Stakes (Gr1).
Avec le soutien de notre partenaire historique, le Haras de Fresnay-le-Buffard, qui a parrainé cette course pour la première fois en 1986 et fait partie des plus grands acteurs de la course, France Galop a pu augmenter l’allocation du Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard de 700 000 € à 1 million d’euros.
Le Qatar Prix Vermeille est un trésor spécifique à la France. Il est devenu un « Prix de Diane de l’automne » qui n’avait pas son pareil en Europe, puis « L’Arc des femelles ». C’est dans tous les cas un objectif en soi, et c’est pour bien le signifier, et lui redonner la place qu’il mérite que son allocation est passée de 350 000 € à 600 000 €.

Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard (Gr1) passe à 1 000 000 € (+ 300 000 €)
Le Qatar Prix Vermeille (Gr1) passe à 600 000 € (+ 250 000 €)
Les Groupes 1 contributeurs à plus d’un titre

La pyramide de sélection a besoin de toutes ses composantes pour culminer, et l’exemple devait être donné par son sommet. L’enveloppe globale des courses de Groupe1, avec une Prime Propriétaire fixée à 25%, est le plus gros contributeur à l’économie globale des encouragements cette année.
Cependant, trois courses du premier programme français avaient besoin d’un soutien particulier. Les Groupes 1 sont la raison d’être d’une grande nation d’élevage. C’est un héritage que nous nous transmettons de génération en génération, et que nous avons le devoir non seulement de conserver, mais aussi de pérenniser, enfin de faire fructifier.
L’allocation n’est pas le seul outil pour améliorer les performances d’une course. Ainsi, le Prix Jean Prat (Gr1) sera disputé à Deauville sur la ligne droite, en 2018. Ce parcours spécifique sera certainement plus recherché à quelques semaines du meeting Lucien Barrière à Deauville, et notamment du Prix Jacques le Marois-Haras de Fresnay-le-Buffard.

Prix Jean Prat (Gr1) – 3ans - 1 600m LD – 8 juillet - Deauville
Soutien renforcé du QREC pour le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

Le succès du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ne se dément pas, avec le fer de lance de notre programme à nouveau récompensé du titre de meilleure course du monde par Longines, le 23 janvier dernier à Londres.
Cependant, nos partenaires qataris souhaitent s’assurer que cette prépondérance dure et ils ont décidé d’allouer un budget supplémentaire au financement de cinq rendez-vous majeur de cet événement :

La Qatar Arabian World Cup (Gr1-PA) passe à 1,2 millions d’euros (+ 200 000 €)
Le Prix de l’Opéra Longines (Gr1) passe à 500 000 € (+ 100 000 €)
Le Total Prix Marcel Boussac (Gr1) passe à 400 000 € (+ 100 000 €)
Le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) passe à 400 000 € (+ 50 000 €)
Le Qatar Prix de la Forêt (Gr1) passe à 350 000 € (+ 50 000 €)
Parallèlement, la réunion du Qatar Prix Vermeille et des « Arc Trials » est en définitive toujours programmée à trois semaines du week-end de l’Arc, le dimanche 16 septembre. Cependant, le Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) retrouve son site naturel et sa date habituelle, une semaine plus tôt, le dimanche 9 septembre. Comme les Poules d’Essai, le Prix du Moulin de Longchamp se disputera désormais sur le parcours des 1.600 mètres de la moyenne piste.
À l’avenir, il pourrait être envisagé de regrouper certaines des principales épreuves à quatre semaines du week-end de l’Arc, mais le projet doit être validé par l’European Pattern Committee, pour éviter une confrontation avec l’Irish Champion weekend.

Progression et consolidation du programme des femelles, la clé de l’élevage

L’augmentation de l’allocation du Qatar Prix Vermeille est l’illustration la plus évidente du soin apporté par France Galop au programme des femelles, dans la mesure où leur valorisation garantit la réussite de notre élevage.
Cet effort s’accompagne à plusieurs niveaux.

Les stayers
Il s’inscrit dans la politique européenne de promotion des stayers, auquel France Galop souhaite s’associer en priorité dans le programme féminin. Ainsi, le Prix Belle de Nuit, course pour femelles de 3ans et au-dessus disputée le 27 octobre à Saint-Cloud, a-t-il été promu Groupe 3 en passant de 2 500m à 2 800m. En outre, une Listed-race baptisée Prix Gold River a été créée à Longchamp le 3 mai avec des conditions similaires.

Prix Belle de Nuit (Gr3) – 3+ - 2 800m – 27 octobre – Saint-Cloud
Prix Gold River (L) – 4+ - 2 800m – 3 mai - Longchamp
Un programme de Listed-races rationnalisé
Le Conseil du Plat de France Galop souhaitait, comme de nombreux professionnels sollicités sur la question, une harmonisation du programme des Listeds pour les femelles de 3ans et plus, qui fonctionne déjà très bien dans l’ensemble, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Cette réflexion a abouti à la modification des conditions de quatre d’entre elles, vers davantage d’ouverture pour évite de bloquer des juments de qualité, d’ouvrir la porte moyennant une surcharge. La répartition des distances a aussi visé à davantage d’homogénéité, avec une redistribution plus équitable en faveur des distances courtes (1 400 et 1 600m) et longues (plus de 2 000m).

Prix Zarkava (L) – FEE – 4+ - 2 100m – 8 avril – Longchamp – Nouvelles conditions
Prix Maurice Zilber (L) – FEE – 4+ - 1 400m – 6 mai - Longchamp – Nouvelles conditions
Prix Urban Sea (L) – FEE – 4+ - 2 000m – 17 juin – Le Lion d’Angers – Mêmes conditions
Prix de la Calonne (L) – FEE – 4+ - 1 600m LD – 8 juillet – Deauville - Nouvelles conditions
Prix de la Pépinière (L) – FEE – 4+ - 2 000m – 22 juillet – Maisons-Laffitte – Mêmes conditions
Prix Luth Enchantée (L) – FEE – 4+ - 2 400m – début août – Clairefontaine - Nouvelles conditions
Grand Prix de Fontainebleau (L) – FEE – 4+ - 2 000m – 11 septembre – Fontainebleau – Nouvelles conditions
Prix de la Cochère (L) – FEE – 3+ - 1600m – 5 septembre – Longchamp – Mêmes conditions
Prix des Tourelles (L) – FEE – 3+ - 2400m – 14 septembre – Longchamp – Mêmes conditions
Prix Dahlia (L) – FEE – 3+ - 2000m – 9 octobre – Saint-Cloud – Mêmes conditions
Prix Panacée (L) – FEE – 3+ - 2400m – 10 octobre – Toulouse – Mêmes conditions
Prix Casimir Delamare (L) – FEE - 3+ - 1800m – 21 octobre – Longchamp – Mêmes conditions
Prix Isola Bella (L) – FEE - 3+ - 1600m – 9 novembre – Saint-Cloud – Mêmes conditions
Promotion du programme estival des 2ans sur 1 400 mètres : émergence d’un modèle français

La promotion de deux courses de 2ans disputées sur 1 400 mètres est la reconnaissance d’un système de valorisation des jeunes pur-sang sur cette distance intermédiaire. Le Prix du Calvados, qui se court en ligne droite, devient donc Groupe 2 tandis que le Prix Six Perfections, également disputé à Deauville sur 1 400m par des pouliches de 2 ans mais trois semaines plus tôt avec tournant, devient un Groupe 3.
Les deux courses se déroulent en juillet-août à Deauville, qui a perdu cette année des rendez-vous importants provisoirement importés de Longchamp. Très soutenues par les professionnels, elles témoignent d’une culture particulière visant à préparer la saison suivante sur des distances plus proches des rendez-vous classiques à envisager. Une vision à moyen terme, contraire à un raccourcissement du système à des fins immédiates.
Menacé de perdre son statut de Listed-race dès 2019, le Prix des Sablonnets (L) quitte Nantes pour s’installer sur la PSF de Deauville en décembre. Ce transfert était prôné par les instances représentatives de l’Ouest et le conseil du Plat à France Galop.

Shadwell Prix du Calvados (Gr2) – F2 – 1 400m LD – 18 août – Deauville
Prix Six Perfections (Gr3) – F2 – 1 400m – 28 juillet – Deauville
Prix des Sablonnets (L) – 2ans – 1 500 m PSF - Décembre – Deauville
Le programme français s’adapte et s’adaptera…

Parmi les autres changements à signaler dans le programme de sélection, on notera le déplacement du Prix Daphnis (Gr3), qui va devenir une course ouverte aux poulains et aux pouliches de 3 ans, sur 1 600m à Deauville le 21 août.
Par contrecoup, le Prix Quincey (Gr3), disputé une semaine après sur la même distance, n’est plus ouvert qu’aux 4ans et plus.
Le programme déjà très populaire des sprinters de 3 ans se complète d’une nouvelle Listed-race, le Prix Kistena (L), sur 1 200 mètres, le 8 juillet à Deauville. Dans la foulée du Prix Marchand d’Or, il devrait facilement trouver son rôle.
Suite à une demande affirmée des professionnels, le Prix André Baboin, qui a perdu son statut de Groupe 3, a été transformé en Listed-race pour 3ans sur 2 000m en août à Deauville. Ce sera le Prix Nureyev ex-Prix André Baboin, programmé le 11 août. Dans la même lignée, le Prix Pelleas (L) appelle les mêmes poulains sur la même distance à Compiègne le 10 juillet.
Trois courses de Groupe 2 sont menacées de rétrogradation : le Prix Greffulhe, le Prix du Gros-Chêne et le Prix Hocquart. Le rating du premier souffrait encore cette année d’une édition très creuse en 2015 (3 partants). Une édition correcte cette année le sauverait pour un moment. La date du Prix Hocquart a été reculée au 18 juin et sa distance portée à 2 400 mètres, comme en 2017, pour l’inscrire dans une filière Avre-Lys-Hocquart-Grand Prix de Paris qui peut lui permettre de trouver son vrai rôle.

Prix Daphnis (Gr3) – 3ans - 1 600m LD – 21 août – Deauville
Prix Kistena (L) – 3ans - 1 200m LD – 8 juillet – Deauville
Prix Nureyev ex-Prix André Baboin (L) – 3ans – 2 000m - 11 août – Deauville
Prix Pelleas (L) – 3ans – 2 000m – 10 juillet – Compiègne
Le programme complet du 1er semestre est disponible en cliquant ici.
voir plus ▼ voir moins ▲
29 janvier

Charles GOURDAIN

Entraîneur
INFRASTRUCTURE
.
Une équipe de 20 personnes travaille au côté de Charles Gourdain dont 4 jockeys (3 pour le plat, un pour l'obstacle) dans des conditions optimum.

L'ÉCURIE
.
L’écurie de Charles GOURDAIN est un établissement privé située dans le Domaine de Sers (Pau). Elle se situe dans un endroit ombragé et calme et offre à ses pensionnaires de grands boxes confortables.
Par ailleurs, plusieurs paddocks permettent de reposer les chevaux après une course ou un travail si besoin. Les chevaux sont en sécurité dans cet endroit fermé à l'entrée duquel habite l'entraîneur avec sa femme et ses 5 enfants. Les bureaux sont également sur place ce qui engendre une présence quasi permanente à l'écurie.

LE CENTRE D'ENTRAÎNEMENT
.
Le domaine de Sers est le 2e plus grand centre d'entraînement français. Chaque année, de nombreux chevaux entraînés à Pau s’illustrent en plat et en obstacle sur les plus grands hippodromes du monde et particulièrment à Paris au plus au niveau.
.
Le domaine de Sers d'une superficie de 60 hectares environ offre de belles conditions d’entraînement pour les chevaux de plat et d’obstacle avec pistes en gazon, sable et un accès direct sur l’hippodrome pour la piste en sable fibré. Cette piste très utile peut être utilisée à tout moment pour travailler les chevaux lorsque les conditions climatiques sont difficiles.
voir plus ▼ voir moins ▲
29 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Primes, indemnités, poids : tout ce qui a changé dans les Conditions Générales 2018

Vous trouverez en cliquant sur ce lien un exemplaire des conditions générales pour l’année 2018 paru en annexe au Bulletin Officiel des courses de Galop.

Pour mieux vous familiariser avec les nouveautés de cette année, l’exemplaire disponible ici a été édité de telle façon que les nouveautés apparaissent à l’encre rouge.

Ce document très important regroupe notamment les conditions financières et techniques de toute l’activité de France Galop. Ces différentes informations ont été regroupées cette année selon des thématiques nouvelles pour faciliter les recherches :

Contrôle et livrets
Conditions financières
Programme
Conditions techniques
Licence et médical
Hippodromes
Les changements de fond sur cette édition sont nombreux. Nous avons voulu mettre l’accent sur quelques-unes des plus importantes, et qui demandent des précisions de façon récurrente.

Indemnités de transport
(Page 17)

Elles sont versées aux propriétaires selon un barème kilométrique. En 2018, elle ne sera pas versée aux concurrents percevant une allocation d’un montant égal ou supérieur à 3 000 € (hors prime au propriétaire) en plat et à 4 000 € en obstacle. Ces plafonds s’élevaient en 2017 à 5 000 € et 6 000 € respectivement. Cette mesure s’inscrit dans le cadre du plan d’économies sur les encouragements qui a été validé en décembre par le Comité de France Galop.

Prime au propriétaire
(Page 24)

En plat, une prime est versée aux Propriétaires des chevaux nés et élevés en France ou assimilés. Les taux de ces primes selon l’âge des chevaux ont changé pour participer à l’effort d’économies sur les encouragements.

En 2017, il était fixé à 64% pour les 2, 3 et 4ans, à 43% pour les chevaux plus âgés.

En 2018, il est :

Pour toutes les courses hors Groupe 1 (dont arabes purs) :
60% pour les 2 ans et les 3 ans ;
45% pour les 4 ans et les 5 ans ;
35% pour les 6 ans et au-dessus, sans limite d’âge.
Pour les courses de Groupe 1 (dont arabes purs) :
25%, quel que soit l’âge.
En outre, ces primes ne s’appliqueront pas aux épreuves réservées aux chevaux de race anglo-arabes, mais aussi aux AQPS, ce qui est nouveau. En revanche, on rappellera qu’un AQPS ou un Anglo-Arabe qui prendrait des allocations dans des courses qui ne sont pas réservées à ces races spécifiques donnerait droit à la prime au propriétaire dans les conditions habituelles.

Prime à l’éleveur (Pages 24, 25 et 26)

Les conditions d’obtention d’une prime à l’éleveur sont plus spécifiques encore que celles des propriétaires. Cependant, les principales nouveautés pour les courses disputées en 2018 sont les suivantes :

Pour les courses courues en France, en plat, la prime n’est pas attribuée aux chevaux de 6 ans et au-dessus, sauf dans les courses de Groupe (dont arabes purs), où elle est attribuée quelque soit l’âge.

La majoration de 50% de la prime à l’éleveur est supprimée à partir des naissances 2019, c’est-à-dire celles que vous programmez aujourd’hui, pour cette saison. Elle était jusqu’alors attribuée selon le statut des juments de haut niveau et des étalons basés en France.
Pour les courses courues en France, dans les courses à obstacles, la prime n’est pas attribuée aux chevaux de 10 ans et plus sauf dans les courses de Groupe et dans les 3 Cross-Country suivants : Prix Gaston de Bataille à Pau ; Prix Anjou-Loire Challenge au Lion d’Angers ; Prix Louis de Guébriant à Craon, où elle est attribuée quel que soit l’âge.
Des changements également importants sont à signaler pour les courses courues hors de France.

En plat, pour tout cheval né et élevé en France ou assimilé :
Prime de 15 % sur toute victoire de Groupe (arabes purs compris), si cheval conçu (son père était basé en France au moment de sa conception), avec un plafond de 15 000 € par an et par cheval.
Prime de 10 % sur toute victoire de Groupe (arabes purs compris), si cheval non conçu (mère saillie à l’étranger pour obtenir ce produit), avec un plafond de 15 000 € par an et par cheval.
En 2017, cette prime était de 10% et elle n’était attribuée qu’en cas de victoire ou de deuxième place dans un Groupe 1, ou de victoire si l’allocation au gagnant atteignait au moins 4 600 €.

En obstacle :
Prime de 10 % sur toute allocation reçue supérieure à 14 000 € (15% en 2017, avec un seuil d’activation fixé à 4 600 €), si cheval conçu et né et élevé en France, ou assimilé. Plafond de 20 000 € par an et par cheval au lieu de 46 000 €
La prime n'est pas attribuée aux chevaux de 10 ans et au-dessus, sauf dans les courses de Groupe.
Poules des propriétaires dans les courses de Groupe et les Listed races en plat (Page 28)

Les engagements en France au galop sont gratuits. À l’exception de ceux des courses de Groupe et les Listed races en plat –on ne paye pas le versement à la poule au moment de l’engagement dans les courses à obstacles.

Les montants ainsi constitués sont affectés à la dotation de certaines épreuves en complément de la somme allouée par France Galop. Pour contribuer à l’effort de réduction des encouragements sur le budget 2018, le Comité de France Galop, après consultation des organisations représentatives, a décidé d’augmenter ces contributions de façon significative. Le montant des versements a été augmenté de façon variable selon les courses, de 15 à plus de 50% et le détail des montants est en page 28 des Conditions Générales.

En 2017, la contribution des poules en France, et donc en plat, s’est élevée à 6,6 millions d’euros.

Tarifs des déclarations des chevaux dans les courses (Page 65)

Certains seconds engagements, engagements supplémentaires et forfaits ont été révisés à la hausse de façon à conribuer eux aussi à l'effort de financement concédé par les propriétaires.

Promotion des hippodromes du Mans et de Dieppe

L’hippodrome du Mans est passé de la 1ère catégorie au statut de Pôle Régional en plat, tandis que Dieppe est devenu un Pôle National, toujours en plat, alors qu’il était jusqu’alors Pôle Régional.

Remise de poids en obstacle (Page 57 et suivantes) et aux femmes jockeys (page 59)

Au 1er avril 2018, les remises de poids aux apprentis et jeunes-jockeys seront aussi applicables aux courses à obstacles. 3kg jusqu’à la 39ème victoire incluse, 1kg de la 40ème à la 69ème victoire incluse. Jusqu’à présent, un tel dispositif n’existait qu’en plat. Les remises de poids étaient précisées dans les conditions de course à obstacles.

Par ailleurs, en plat, les jockeys qui ne sont plus jeunes jockeys (25 ans et plus), s’ils n’ont pas gagné 70 courses, continueront à bénéficier de leur remise de poids, hormis la remise due à son maître d’apprentissage.

Au 1er mars 2018, la remise de poids accordé aux femmes jockeys, et aux Cavalières désormais, est réduite de 2 à 1,5 kg en plat, et elle ne pourra excéder 4 kilos (au lieu de 4,5 kg jusqu’alors).
voir plus ▼ voir moins ▲
26 janvier

EQUICER

Conseil et Services
Créé pour le milieu du cheval, EQUICER est votre partenaire et vous accompagne dans la gestion quotidienne de votre entreprise :
- Nous cernons ensemble vos besoins.
- Nous vous proposons des services de qualité dans les meilleurs délais.
- Nous définissons avec vous le contenu de nos prestations.
- Nous intervenons au siège de votre entreprise si vous le souhaitez.
Une équipe de spécialistes répartis sur plus de 55 départements français.

EquiCER votre partenaire conseil
ELEVEURS
CAVALIERS
ENTRAINEURS
PROPRIETAIRES
CENTRES EQUESTRES

ETUDES
SOCIAL
FISCALITE
JURIDIQUE
COMPTABILITE
INFORMATIQUE
voir plus ▼ voir moins ▲
26 janvier

NORMANDIE DRAINAGE

Infrastructures (Manèges, Boxes, Clôtures, Marcheurs,Matériel pour sols , Equipements d'écurie
AMÉNAGEMENTS DE HARAS

En fonction de la nature de votre site et de vos besoins spécifiques, Normandie Drainage propose des aménagements adaptés à tous les budgets et des solutions globales comprenant notamment les terrassements, les VRD, le nettoyage et l’élagage des haies, la création des plateformes et la réalisation des voiries.

L’expérience, le savoir-faire, la réactivité et les références dans ces domaines ont fait de Normandie Drainage le leader français de l’aménagement des haras.

Normandie Drainage est à même de réaliser tout type d’aménagements spécifiques, sur-mesure et à la demande (obstacles, rond de longe, abris…).

PISTES

Depuis plus de 30 ans, Normandie Drainage réalise dans la France entière des pistes d’entraînement, de trot et de galop.

Son expérience, acquise auprès des professionnels les plus exigeants dans toutes les disciplines, vous garantit la réalisation d’un outil de travail adapté à tous vos besoins.
voir plus ▼ voir moins ▲
26 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Les actions de France Galop en matière de Bien-Etre

Les principes et l’encadrement réglementaire.
Le code des courses au galop prend en charge le bien-être des chevaux dans de très nombreux articles : Code des Courses & Conditions Générales

Ce code réglemente :

- la capacité des personnes à détenir, entraîner ou monter des chevaux. Une expérience et une formation sont indispensables. France Galop organise 5 stages par an de formation pour les entraîneurs professionnels et amateurs au cours desquels les candidats pourront acquérir les compétences nécessaires.

- La vérification des lieux d’entraînement des chevaux de courses. Il n’est pas possible d’installer un centre d’entraînement de chevaux sans que les installations aient été vérifiées, tant sur le plan fonctionnel que celui de l’hébergement et le bien-être des chevaux.

- La vérification et la protection de l’état sanitaire des chevaux : l’état des chevaux est contrôlé à toutes les étapes de leur vie sportive, y compris dans les phases de repos. Sur l’hippodrome: Avant la course : harnachement, ferrure, cravache sont vérifiés. Pendant la course : interdiction de remonter, cravache. Après la course prise en charge médicale des chevaux blessés ou fatigués. A l’entraînement, hors entraînement et même à l’élevage.

Les contrôles de la médication en courses, à l’entraînement, hors entraînement et à l’élevage : Plus de 12 000 contrôles sont réalisés au Galop pour détecter la présence d'éventuelles substances prohibées sur les chevaux de courses. France Galop lutte contre le dopage et applique une tolérance zéro en matière de médication pour tout cheval engagé au départ d'une course. Les traitements faits pendant les périodes d’entraînement et de repos doivent être faits dans l’intérêt de la santé et du bien-être du cheval. Ces étapes de préparation sont l’objet de contrôles. 240 établissements d’entraînements ont été contrôlés en 2016 avec près d’un millier de chevaux prélevés.



La biosécurité et le suivi des maladies infectieuses et/ou contagieuses
La sécurité sanitaire des chevaux est l’un des points clés de leur bien-être. Les rassemblements de chevaux sont propices à la dissémination des maladies, notamment les maladies contagieuses. La vaccination contre la grippe équine est obligatoire et contrôlée. France Galop participe activement au Réseau d’EpidémioSurveillance des Pathologies Equines (RESPE) ainsi qu’à L’International Collecting Centre (ICC). Ces réseaux réalisent une surveillance sanitaire constante non seulement du territoire français, mais aussi de l’Europe et permettent de mettre rapidement en place des mesures sanitaires en cas de risque.

La reconversion et la retraite des chevaux de courses
France Galop a noué un partenariat il y a 10 ans avec la Ligue Française de Protection du Cheval pour permettre la prise en charge des chevaux qui quittent l’entraînement sans pouvoir entrer à l’élevage ou se reconvertir dans de nouvelles activités : sports équestres, randonnées, promenade… Un fonds de reconversion des chevaux de courses au galop a été créé en 2007 qui permet aux membres de France Galop de consacrer 1/1000 des gains de courses à la reconversion de nos chevaux.
Un partenariat est actuellement en cours de développement avec l’association Au-Delà Des Pistes (ADDP) pour favoriser la reconversion des anciens chevaux de courses au galop.

L’international : France Galop intervient au niveau international dans plusieurs comités consacrés au bien-être du cheval : Le Welfare Committee de la Fédération Internationale des Autorités Hippiques, le Welfare sub Committee de l’International Stud Book Committee, l’International Forum for the Aftercare of Racehorses.
voir plus ▼ voir moins ▲
25 janvier

EQUIGOLD

Alimentation
Gamme complète d'aliments pour chevaux - floconnés, granulés -

EQUIGOLD est membre-créateur de CNEF. En cela, EG s'inscrit dans une démarche qualité qui engendre l'utilisation de matières premières de qualité sur lesquelles sont réalisés des contrôles selon un cahier des charges strict afin de garantir la meilleure qualité et traçabilité. De nombreuses vérifications sont effectuées tout au long de la fabrication de nos aliments afin de garantir une précaution maximale concernant le respect des recommandations de la F.E.I et du code des courses.

Notre gamme est composée d'aliments formulés spécifiquement pour répondre aux besoins chaque cheval. Notre équipe de spécialistes de la nutrition équine est à votre disposition pour tout conseil technique. Ils sauront élaborer des rations qui correspondent à vos besoins précis afin de respecter l'équilibre de vos chevaux.
Ils sauront être à votre écoute afin de répondre au mieux à vos attentes.

Bretagne: Vanessa LEDARD 06.79.88.46.23
Normandie: Philippe LECUYER 06.07.09.80.49
Pays de la Loire: Vincent NOMAS 06.60.67.30.51

www.equigold.fr - Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook!
voir plus ▼ voir moins ▲
25 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe à nouveau sacré

Boulogne-Billancourt, mardi 23 janvier 2018. – Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, organisé par France Galop, a été sacré plus grande course au monde en 2017 lors de la cérémonie des Longines World’s Best Horse Race qui s’est déroulée ce mardi 23 janvier 2018 à Londres. Cette distinction, créée en 2015, récompense pour la deuxième fois le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, qui avait déjà été élue plus grande course du monde en 2015.

Longines World’s Best Horse Race récompense, au niveau international, la course du Groupe 1 affichant le plus haut rating selon les classements définis par un panel d’experts internationaux (handicapeurs) parmi les 405 épreuves internationales du niveau Groupe 1 disputées chaque année dans le monde. Pour chaque épreuve, cette valeur (rating) est basée sur les quatre premiers chevaux à l’arrivée. Cette notation sert de base pour le classement établi par la Fédération Internationale des Autorités Hippiques (FIAH).

Pour Edouard de Rothschild, Président de France Galop : « Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe est depuis longtemps l’événement qui révèle les meilleurs chevaux du monde. Remporter le trophée du Longines World’s Best Horse Race pour la deuxième fois en trois ans met en lumière l’excellence que nous essayons d’atteindre avec l’Arc. Enable a conquis le cœur de tous avec sa victoire à Chantilly, nous espérons la revoir sur l’hippodrome de ParisLongchamp cet automne pour défendre son titre ».

Nasser Sherida Al Kaabi, directeur général du QREC, a déclaré : « Il est d’autant plus satisfaisant pour nous de voir le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe désigné comme meilleure course de chevaux au monde par Longines World’s Best Horse Race en 2017 qu’il a également été sacré numéro un en 2015. Nos partenariats avec France Galop et Longines comptent énormément pour nous. C’est la reconnaissance de nos efforts pour être associé aux meilleures courses hippiques mondiales, un sujet qui tient à cœur aux Qataris, dépositaires d’une forte et ancienne passion pour les chevaux. »

Dotée de 5 millions d’euros, l’une des plus fortes allocations au monde, le Qatar prix de l'Arc de Triomphe est le point final des EpiqE Series au galop. Il confronte les meilleurs chevaux des grandes nations hippiques. 2018 pourrait être le théâtre d'une édition historique du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Après avoir été délocalisé en 2016 et 2017 sur l’hippodrome de Chantilly, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe retrouvera en 2018 un hippodrome de ParisLongchamp entièrement reconstruit et une piste remise à neuf, toujours aussi sélective.

L’entourage de la championne Enable, gagnante de l’édition 2017 de « l’Arc », espère pouvoir tenter un doublé et signer une première : gagner le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe sur deux hippodromes différents ! Un défi qui n’effraie sans doute pas le jockey d’Enable, Lanfranco Dettori, recordman de cette épreuve avec 5 victoires à son palmarès. Rendez-vous le dimanche 7 octobre 2018 à ParisLongchamp pour le plus grand défi de la planète hippique !

Pour l'heure, c'est du Prix Ganay (Gr1) qu'il est question à ParisLongchamp. Premier Groupe 1 du programme de plat français, course pour chevaux de 4 ans et plus disputée sur 2 100 mètres, le Prix Ganay est la tête d'affiche sur le plan sportif de la réunion du dimanche 29 avril, le jour de l'inauguration de ParisLongchamp. Pour cette unique occasion, l'allocation de la course a été doublée pour atteindre 600 000 € alors que l'enveloppe globale allouée aux Gr1s en France en 2018 a été réduite de 2,8 millions d'euros environ.

Cet effort spécifique vise à attirer les meilleurs pur-sang possibles dans un environnement concurrentiel avec, à des dates relativement proches du Prix Ganay, le Sheema Classic (Gr1) fin mars aux Émirats, et la Tattersalls Gold Cup (Gr1) au Curragh en Irlande, fin mai, pour agrémenter au mieux une journée historique pour le galop français.



Longines World’s best Horse Race 2018


Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : 126,25
King George VI & Queen Elizabeth Sponsored by QIPCO : 124,75
Dubai World Cup Sponsored by Emirates Airline : 124
Breeders' Cup Classic : 123,75
China Horse Club George Ryder Stakes : 122,75
voir plus ▼ voir moins ▲
24 janvier

Nicolas BELLANGER

Entraîneur
Nicolas Bellanger est un entraîneur public installé depuis 2014 sur le centre d’entraînement de Chazey-sur-Ain, près de Lyon. Les infrastructures neuves, complètes et fonctionnelles du site lui assurent un travail maîtrisé de ses chevaux chaque matin. Fraîchement installé, Nicolas Bellanger s’est forgé à travers le monde une expérience non négligeable. Dans l’élevage dès son plus jeune âge, il a formé des poulains aussi bien en Australie qu’aux États-Unis, avant de s’occuper de leur entraînement chez Gerald Ryan, célèbre dans l’hémisphère sud. Responsable de cour pour Yan Durepaire lors de son retour au pays, créer son entreprise s’est rapidement imposé à lui.

Venez découvrir le site internet :

www.nicolasbellanger.com
voir plus ▼ voir moins ▲
24 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
DEVENIR PROPRIÉTAIRE

Questions / Réponses

Comment s’informer ?

Vous souhaitez profiter d'un accompagnement personnalisé ? Le Département Propriétaires de France Galop est à votre écoute pour répondre à toutes vos questions et vous guider dans votre apprentissage des courses hippiques.

Votre point d’entrée :
proprietaires@france-galop.com
01 49 10 22 02 - Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h00


Un propriétaire félicitant son cheval après sa victoire. © Catherine Steenkeste
Pourquoi un agrément est-il nécessaire ?

Vos chevaux participent à des courses publiques sur lesquelles le public peut parier, ils affrontent des chevaux appartenant à d’autres propriétaires. C’est pour protéger les participants et le public de toute malversation que cet agrément des commissaires de France Galop et du ministère public est nécessaire.

Comment partager la propriété d’un cheval de course ?

Si tous les porteurs de part potentiels (20 max) sont déjà agréés, ils déclarent leur association et la hauteur de la participation à l’aide d’un contrat d’association. Le propriétaire dirigeant doit être agréé en tant que propriétaire individuel, mais les autres propriétaires peuvent être seulement agréés en tant qu’associé.

Combien ça coûte ?

L’investissement annuel est compris entre 50 € et plusieurs milliers d’euros, selon la formule et l’esprit que vous voulez donner à votre entrée dans le monde des courses.

Il existe plusieurs formules de propriété, les plus courantes étant :

La pleine propriété : votre cheval vous appartient pleinement, vous avez le privilège de choisir vos couleurs exclusives. Coût moyen par an et par cheval : entre 15.000 € et 23.000 €.
L’association : vous partagez votre cheval et votre passion avec vos amis et relations dans le cadre d’un contrat d’association. Coût moyen par an et par cheval : entre 1.500 € et 2.300 € par associé pour une association de 10 personnes.
Écurie de groupe : Vous vivez sans contrainte et sans risque votre passion avec un investissement maitrisé. Coût moyen par an et par cheval : à partir de 50 €.
Nous avons tout détaillé ici.

Tous les chevaux peuvent-ils courir ?

Non. Ils doivent être reconnus pur-sang, AQPS, arabes purs, anglo-arabes et cheval de selle à condition de présenter les garanties d’origine et d’identification fixées par le « Code des courses au galop », précisées à l’article 64 dudit code (page 57). De plus, certaines courses sont réservées aux chevaux d’une race spécifique.

À quoi me donne droit mon statut de propriétaire ?

Tout propriétaire est membre de l’association France Galop. Il dispose ainsi d’un titre d’accès à tous les hippodromes Français, d’invitations pour convier son entourage sur les hippodromes France Galop, d’un accès à un espace internet privé où il peut suivre son activité et sa comptabilité, ainsi que d’autres nombreux privilèges qui sont détaillés ici.

Je suis propriétaire dans un autre pays, quelle est la procédure ?

Il suffit que l’autorité auprès de laquelle vous êtes reconnu comme propriétaire ait elle-même adhéré à l’Accord International sur l’Elevage et les Courses et que ses pouvoirs correspondent à ceux de France Galop pour que l'enregistrement de vos couleurs soit automatique.

Quelle fiscalité s’applique en cas de vente de mon cheval ?

Cela dépend du statut fiscal que vous avez vous-mêmes adopté pour votre activité de propriétaire. Plus de détails ici.

Quel statut fiscal adopter ?

Le statut fiscal dépend de votre projet. Le Département Propriétaires peut vous orienter vers des conseillers fiscaux spécialisés dans le domaine hippique afin de vous accompagner dans le montage de votre projet.

Comment récupérer la TVA ?

Pour récupérer la TVA, dont le taux est principalement celui du régime général à 20 %, il faut que l’activité de propriétaires soit considérée comme professionnelle, c’est-à-dire qu’il faut entretenir une comptabilité et obtenir un N° de TVA correspondant.

Comment choisir ses couleurs/sa casaque ?

La demande d’agrément est accompagnée systématiquement de la demande de couleurs. Le futur propriétaire peut soumettre trois motifs réglementaires et ainsi composer ses propres couleurs à l'aide d'un module. Bien entendu, ces options ne doivent pas correspondre à des casaques déjà agréées. Et attention : pas plus de trois couleurs dans une casaque !

Puis-je récupérer les couleurs de ma famille ?

Oui, si elles n’ont pas été récupérées par un autre propriétaire après être tombées en désuétude (en règle générale cinq ans après la disparition des précédents propriétaires), et si aucun autre héritier ne se manifeste. Il faut néanmoins un agrément.


La photo de la victoire : l'entraîneur, le propriétaire, le jockey et le lad. © Catherine Steenkeste
Puis-je entraîner mes propres chevaux ?

Oui, dans la limite de cinq chevaux, et à la seule condition d’avoir passé un permis d’entraîner à l’issue d’un stage et d’un examen, qui est le même que celui d’un entraîneur public !

Ai-je le droit de parier si je suis propriétaire ?

oui, sur l’ensemble des réseaux et avec tous les opérateurs légaux.

Pour en savoir plus, consultez notre guide complet : www.leguidedesproprietaires.com
voir plus ▼ voir moins ▲
23 janvier

Sté Nouvelle FERJU GOURDIN SOUPLEX

Fournisseur d'hippodrome / Centre d'entraînement
HIPPISME

Herse nivel
voir plus ▼ voir moins ▲
23 janvier

Sté Nouvelle FERJU GOURDIN SOUPLEX

Fournisseur d'hippodrome / Centre d'entraînement
Lame niveleuse pour piste d'hippodrome.
voir plus ▼ voir moins ▲
23 janvier

Nicolas BLONDEAU

Débourreur / pré-entraineur
DÉBOURRAGE, RÉÉDUCATION AUX BOITES DE DÉPART

Les infrastructures de l’école ont été réfléchies et conçues par Nicolas Blondeau pour le confort et le bien-être du cheval.

14 boxes confortables et spacieux se font face dans la grande cour carrée, à proximité de la vaste douche pratique et claire, permettant pansage et soins attentifs.

Les extérieurs tracés pour le travail à pied et monté abritent des paddocks ombragés dotés d'arbres aux essences variées.

Empreint de quiétude, les journées de ce temple du cheval sont rythmées par le bruit des sabots sur la dalle lorsque les chevaux sont au travail.

L'école Blondeau, qualifiée d'intimiste, est un lieu où se décline les mots Sécurité, Valeur, Respect et Plaisir. La méthode mise en scène par Nicolas Blondeau permet de construire une relation de confiance entre les hommes et les chevaux.

Les mots clefs : sécurité, valeur, respect et plaisir.

Ce maillon indispensable dans l'éducation du cheval favorise l'acquisition des notions communes du bien et du mal qui permettent au cheval et à l'homme d'évoluer ensemble. Seules deux difficultés sont à surmonter de part et d'autre. Pour le cheval, la peur de l'homme. Pour l'homme, l'appréhension des réactions du cheval.

Pour que vos chevaux soient éduqués ou rééduqués dans le contexte qu'ils retrouveront sur l’hippodrome, l'école Blondeau les familiarisent sur le site de Saumur avec un bloc de quatre boites, du type France Galop.

La rééducation aux boites de départ peut aussi se faire dans le centre d'entraînement ou site de votre choix.
voir plus ▼ voir moins ▲
23 janvier

CLOTURES CONCEPT NEGOCE

Infrastructures (Manèges, Boxes, Clôtures, Marcheurs,Matériel pour sols , Equipements d'écurie
Clôtures Concept Négoce : le spécialiste de la clôture pour chevaux.

De la simple clôture provisoire au projet le plus ambitieux, nous sommes en mesure de satisfaire tous vos besoins en terme de clôture.
- clôture bois
- clôture PVC
- clôture électrique
- Barrières et portails bois ou métal
- abris de prairie
Une sélection des meilleurs fabricants mondiaux, Octowood (Suède), Horserail (USA), CIBB (Belgique), Jacksons (Angleterre), Gallagher (Nouvelle Zélande), Patura (Allemagne)... nous permet de vous proposer une gamme complète de produits de qualité, respectueuse des normes, avec des garanties allant jusqu'à 30 ans.
Toutes nos clôtures peuvent être posées par des poseurs professionnels qui connaissent bien nos produits.
Dans un soucis permanent d'innovation, de protection de l'environnement et de développement durable, nous participons à l'élaboration de produits non polluant, 100% recyclables, alliant solidité, durabilité, sécurité et esthétisme.
voir plus ▼ voir moins ▲
22 janvier

Christophe FERLAND

Entraîneur
INFRASTRUCTURES

Le centre d’entraînement de La Teste de Buch accueille environ 450 chevaux à l’année. Outre le climat idéal, qui leur permet de s’entraîner toute l’année dans les meilleures conditions, ils bénéficient d’infrastructures variées et de grande qualité :
• Plusieurs pistes en sable, dont une piste de canter de 2000m
• Une piste en gazon de 1850m
• De nombreuses allées cavalières et ronds de détente, à l’ombre des pins
• Les pistes en gazon de l’hippodrome (piste ronde de 2050m et une ligne droite de 1000m) peuvent également être utilisées pou
voir plus ▼ voir moins ▲
22 janvier

FRANCE GALOP

Organisation / Association
Le programme d'Obstacle Premium du 1er semestre 2018 est paru

Le programme Premium du 1er semestre en obstacle est désormais disponible au téléchargement à cette adresse.

Les détails des changements apportés à ce programme seront présentés à la presse le 15 février prochain et un communiqué complet sera publié sur ce site à cette occasion.

Principale nouveauté : la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr1) et le Prix Alain du Breil (Gr1) sont avancés et programmés le même week-end que le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), les 19 et 20 mai. En revanche, le Prix La Barka (Gr2) et le Prix Questarabad (Gr3) passent du statut de préparatoires, disputées au cours de ce même week-end jusqu'en 2017, à celui de consolations, le 9 juin en même temps que le Prix des Drags (Gr2), dont ils deviennent les pendants en haies.

Voici les principaux rendez-vous de ce programme, qui court du 27 février au 30 juin prochains :

Dimanche 4 mars - Auteuil

Prix Juigné - Gr3, Haies, 5ans et +
Prix Robert de Clermont-Tonnerre, Gr3, Steeple, 5ans et +
Samedi 10 mars - Auteuil

Prix Duc d’Anjou, Gr3, Steeple, 4ans
Dimanche 18 mars - Auteuil

Prix d’Indy, Gr3, Haies, 4ans
Prix Troytown, Gr3, Steeple, 5ans et +
Dimanche 25 mars - Auteuil

Prix Hypothèse, Gr3, Haies, 5ans et +
Dimanche 1er avril - Auteuil

Prix Fleuret, Gr3, Steeple, 4ans
Samedi 7 avril - Auteuil

Prix de Pépinvast, Gr3, Haies, 4ans
Prix Murat, Gr2, Steeple, 5ans et +
Dimanche 22 avril - Auteuil

Prix du Président de la République, Gr3, Steeple, 5ans et +
Prix Léon Rambaud, Gr2, Haies, 5ans et +
Jeudi 26 avril – Compiègne

Prix Hopper, Gr3, Steeple, 4ans
Prix Romati Gr3, Steeple, 5ans et +
Samedi 28 avril - Auteuil

Grand Course de Haies de Printemps, Gr3, Haies, 5ans et +
Prix Amadou, Gr2, Haies, 4ans
Prix Jean Stern, Gr2, Steeple, 4ans
Prix Ingré, Gr3, Steeple, 5ans et +
Jeudi 10 mai - Le Lion d'Angers

Anjou-Loire Challenge, Listed, Cross-Country, 6ans et +
Samedi 19 mai - Auteuil

Prix Alain du Breil, Gr1, Haies, 4ans
Dimanche 20 mai - Auteuil

Grande Course de Haies d’Auteuil, Gr1, Haies, 5ans et +
Prix Ferdinand Dufaure, Gr1, Steeple, 4ans
Grand Steeple-Chase de Paris, Gr1, Steeple, 5ans et +
Samedi 9 juin - Auteuil

Prix Aguado, Gr3, Haies, 3ans
Prix Questarabad, Gr3, Haies, 4ans
Prix La Barka, Gr2, Haies, 5ans et +
Prix des Drags, Gr2, Steeple, 5ans et +
Mercredi 13 juin - Auteuil

Prix Sagan, Gr3, Haies, Pouliches 3ans
Jeudi 21 juin - Auteuil

Prix Christian de Tredern, Gr3, Haies, Femelles de 4 et 5 ans
Prix La Périchole, Gr3, Steeple, 4ans.
voir plus ▼ voir moins ▲
19 janvier

Fédération des Éleveurs du Galop

Organisation / Association
LES STATUTS DE LA FÉDÉRATION DES ELEVEURS

Il est formé entre les soussignés et ceux qui adhéreront aux présents statuts un syndicat professionnel qui sera régi par le Livre IV (art. L 411 - 1 et suivants du Code du Travail) et par les dispositions suivantes :

TITRE 1 : BUT & COMPOSITION
ARTICLE I : OBJET

La Fédération a pour objet de défendre les intérêts des éleveurs de chevaux de sang (Pur Sang Anglais, Pur Sang Arabe, Anglo Arabe,AQPS et Selle Français).

Il accueillera et au besoin provoquera les vœux spéciaux à chaque région ou à chaque élevage et tâchera d'en obtenir la réalisation. Il fera en faveur des éleveurs et des intérêts hippiques, toutes démarches utiles vis à vis notamment des Pouvoirs Publics, des administrations centrales et départementales, des sociétés de courses, des compagnies de transports, d'assurances, etc..., et s'efforcera d'ouvrir et de faciliter les débouchés des éleveurs.

Il conciliera et arbitrera, s'il en est requis, tous les différends survenus entre ses membres et toutes les questions se rattachant à la profession. Et en général il fera tous les actes autorisés par la législation en vigueur sur les Fédéraux professionnels.

ARTICLE II : TITRE & DURÉE

La Fédération prend le titre de "FEDERATION DES ELEVEURS DU GALOP". Sauf dissolution prononcée telle que prévue à l'article XXIII, sa durée est illimitée ainsi que le nombre de ses membres. Il s'interdit toutes discussions politiques ou religieuses.

ARTICLE III : SIÈGE SOCIAL

Le siège social est à Boulogne Billancourt, 257 avenue Le Jour Se Lève. Il pourra être transféré par une simple décision du Comité, dans les départements 75, 91, 92, 94, 95. Le transfert dans un autre département devra être approuvé par l'assemblée générale ordinaire.

ARTICLE IV : ADMISSION

Les éleveurs (personnes physiques ou morales) peuvent faire partie de la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France. Les candidats à l'admission doivent être directement ou indirectement (dans une indivision ou par l'intermédiaire d'une société) propriétaires d'une part d'étalon ou d'une demi poulinière de sang (pur sang anglais, anglo-arabe, pur sang arabe, AQPS ou selle français).

Dans le cas d’une personne physique dont le conjoint marié, pacsé ou de fait est également éleveur, l’adhésion n’est recevable que si elle englobe les deux conjoints.
Dans la cas d'une personne physique pratiquant aussi l'élevage au travers de personnes morales, l'adhésion n'est recevable que si elle englobe la personne physique et les personnes morales au sein desquelles elle détient le pouvoir de direction.
ARTICLE V : DÉMISSION

Tout adhérent est libre de se retirer de la Fédération à la condition d'avoir réglé sa cotisation fixe de l'année courante ainsi que celle des années précédentes et les pourcentages sur les primes dus jusqu'au jour où démission est effective. Toute démission devra être signalée par “LETTRE RECOMMANDÉE”, adressée au Président, elle ne sera effective qu'au dernier jour de l’année où elle aura été donnée afin de permettre à la Fédération de garder une visibilité sur ses ressources annuelles et de garantir ses engagements de dépenses.

ARTICLE VI : RADIATION

Entraîneront l'exclusion de la Fédération, sauf appel devant l'assemblée générale : tout acte contraire à I'honneur, le refus de se conformer aux statuts, le défaut de paiement, après deux lettres de rappel, de toute somme due à la Fédération (cotisations, parutions dans les publications, droits de tirage au sort, etc...).

ARTICLE VII : MEMBRES D’ HONNEUR

Des personnes ayant rendu des services à l'élevage pourront être désignées comme Président d'honneur ou membre d'honneur sur la présentation du Comité.

ARTICLE VIII : COTISATION

La cotisation annuelle comprendra :

Une somme fixe dont le montant sera déterminé par le Comité à la fin de chaque année et qui ne pourra être inférieure à 50 euros, à payer par chaque adhérent au début de chaque année. La cotisation fixe est due pour l'année entière, quelle que soit la date d'admission de l'adhérent, elle peut être prélevée directement sur les comptes des intéressés auprès de France Galop

Un pourcentage variable prélevé sur les primes à l'éleveur encaissées au cours de l'année tant en plat qu'en obstacles pour la France et l'étranger. Ce pourcentage qui ne pourra dépasser le taux maximum de 5 % sera fixé par le Comité à la fin de chaque année en fonction des prévisions budgétaires de l'année suivante. A la suite d'un accord intervenu directement avec France Galop, ce prélèvement sera directement versé au compte de la Fédération par France Galop au fur et à mesure des encaissements des primes.
TITRE 2 : COMITÉ
ARTICLE IX : Composition

La Fédération sera administré par un Comité de trente membres élus auxquels s'ajouteront de droit les Présidents des groupements régionaux d'éleveurs acceptés par le Comité et rattachés à la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France. Ces dits Présidents auront la faculté de se faire représenter par un membre de leur groupement aux séances du Comité de la Fédération des Éleveurs de Chevaux de Sang de France.

En cas de vacance au Comité par démission ou tout autre motif en cours de mandat, le ou les manquants seront remplacés par les candidats non élus à la dernière élection du Comité, dans l'ordre décroissant de leur score.
ARTICLE X : ÉLECTION

Le renouvellement du Comité se fera en totalité tous les quatre ans lors de l'assemblée générale qui votera au scrutin secret et à la majorité des voix. L’ensemble des opérations, y compris l’élection du Bureau, devra être terminé avant le dépôt des listes de candidats aux élections du Comité de France Galop. Le vote peut se faire par correspondance, sous contrôle d'un huissier (votes par correspondance à destination de l’huissier, remises des votes lors de l’Assemblée sous son contrôle, dépouillement, comptage etc…). En cas d'égalité à la trentième place, il sera procédé au tirage au sort pour la désignation du candidat élu.
Les membres sortants peuvent être réélus, sauf, bien entendu ceux qui auraient manifesté le désir de ne pas se représenter.

Seront électeurs les seuls membres dont l’adhésion remonte au plus tard au dernier jour de l’année précédant les élections. Seront éligibles les seuls membres dont l’adhésion remonte au moins au premier trimestre de l’exercice précédent.

Tout membre éligible de la Fédération désireux de faire acte de candidature pour son élection au Comité devra aviser la Fédération au moins trente jours avant la date de l'assemblée générale prévue pour le renouvellement du Comité. Les noms des membres de la Fédération ayant fait connaître leur désir de faire partie du Comité seront régulièrement portés à la connaissance des éleveurs au moment où la convocation leur sera adressée pour l'assemblée.
ARTICLE XI : RÉUNIONS - MAJORITÉS - CONVOCATIONS - REPRÉSENTATIONS

Le Comité se réunit toutes les fois que le Président le juge utile ou qu'un quart au moins des membres du Comité en aura fait la demande par écrit. Toute décision du Comité pour être valable devra être prise par la majorité des voix avec un minimum de huit membres présents.

En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Un membre du Comité ne pourra représenter qu'un seul de ses collègues. Il ne sera délibéré que sur les questions portées à l'ordre du jour.

Les convocations devront être faites, sauf en cas d'extrême urgence, au moins dix jours à l'avance.

ARTICLE XII : ATTRIBUTIONS

Le Comité a pour mission de veiller aux intérêts matériels et moraux de la Fédération.

Il fait exécuter les mesures votées en assemblée générale.

Il décide des actions en justice à entreprendre.

Sous réserve de l'approbation de l'assemblée générale, le Comité peut acheter et vendre, emprunter, louer, hypothéquer, transiger et effectuer tous placements de fonds.

TITRE 3 : LE PRESIDENT, LE BUREAU
ARTICLE XIII : COMPOSITION DU BUREAU

Le Bureau est composé :

de neuf membres choisis (article XIV) par le Comité parmi ses membres élus ou de droit, à savoir le Président, 2 Vice-Présidents, un pour le plat, un pour l'obstacle, le Secrétaire Général, le Trésorier, et quatre autres membres.

des Présidents des groupements régionaux d'éleveurs rattachés à la Fédération.

En outre, sur proposition du Président, des personnes choisies parmi les membres d'honneur ou les Présidents de commission pourront siéger avec voix consultative.

ARTICLE XIV : ELECTION

Après chaque renouvellement selon l'article X, le Comité devra dans les trois mois et préalablement au dépôt des listes de candidats aux élections du Comité de France Galop, élire un Président qui lui-même soumettra au vote du Comité pour approbation globale, un Bureau composé selon l'article XIII.

Le vote pour l'élection du Président et du Bureau se fera à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple aux tours suivants. Dans le temps qui séparera le renouvellement du Comité de l'élection du nouveau Bureau, le Bureau sortant assurera l'intérim.

En cas de vacance au Bureau par démission ou tout autre motif en cours de mandat, le ou les postes vacants seront pourvus sur présentation du Président par un vote dans les mêmes conditions que décrites ci-dessus.

ARTCLE XV : REUNIONS - MAJORITE - CONVOCATIONS - REPRESENTATION

Le Bureau se réunit toutes les fois que le Président le juge utile ou qu'un quart au moins des membres en aura fait la demande par écrit. Toute décision du Bureau pour être valable devra être prise à la majorité des voix avec un minimum de cinq membres présents.

En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Un membre du Bureau ne pourra représenter qu'un seul de ses collègues.

Les convocations devront être faites, sauf cas d'extrême urgence, au moins sept jours à l'avance.

ARTICLE XVI : ATTRIBUTIONS DU BUREAU

Entre les réunions du Comité, le Bureau est chargé de veiller aux intérêts de la Fédération et de pourvoir à tous les actes d'administration, à charge d'en rendre compte au Comité.

ARTICLE XVII : ATTRIBUTIONS DU PRÉSIDENT

Il représente la Fédération : en justice, auprès des Pouvoirs Publics, des Sociétés de Courses, des autres groupements professionnels, etc...
Il recrute le personnel permanent de la Fédération chargé de l'administrer sous sa directive.
Il procède à l'ouverture des comptes bancaires et à tous les placements de fonds.
Il peut donner délégation ; cependant, en cas de représentation en justice, le Président ne peut être remplacé que par un mandataire agissant en vertu d'une procuration spéciale.
Il convoque les Assemblées Générales.

Il définit l¹ordre du jour des Assemblées Générales ainsi que des réunions de Bureau et de Comité avec l'obligation d'y inscrire les points qui lui seraient soumis par un écrit signé d'au moins un quart des membres composant lesdites instances et réceptionné au moins trois semaines avant la date de la réunion.

TITRE 4 : L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
ARTICLE XVIII : COMPOSITION

L'assemblée générale se compose de tous les membres de la Fédération.

Elle aura lieu au moins une fois par an. Elle devra être convoquée chaque fois que le Président, le Comité ou le quart au moins des membres de la Fédération l'aura souhaité.

Les convocations sont faites par lettre et adressées au moins quinze jours avant la date de la réunion.

L'assemblée générale ordinaire, pour être valable, devra être composée du quart au moins des membres régulièrement inscrits qu'ils soient présents ou représentés par pouvoir dans les conditions prévues à l'article XXI. Dans le cas où le quorum n'est pas atteint, une seconde assemblée générale sera convoquée conformément à la loi dans un délai n'excédant pas trois mois. Cette fois cette nouvelle assemblée pourra délibérer quel que soit le nombre des présents ou représentés.

ARTICLE XIX : POUVOIRS

L'assemblée générale ordinaire entend le rapport du Comité, pourvoit au renouvellement de ses membres et approuve les comptes et la gestion de l'exercice précédent. Les propositions soumises par des membres de la Fédération devront l'être dans un délai n'excédant pas quinze jours suivant la date de la convocation. Elles seront alors soumises tout de suite au Comité, puis ratifiées s'il y a lieu par l'assemblée générale.

ARTICLE XX : VOTE DE L'ASSEMBLEE GENERALE

L'assemblée générale vote à main levée. Toutefois le scrutin secret est de droit lorsqu'il est demandé par le Comité ou le quart des membres présents ou représentés. Les décisions sont prises à la majorité simple.

Chaque membre présent pourra avoir reçu procuration de voter pour quinze membres absents, soit au maximum 16 représentations.

Donc tout membre présent réunissant plus de quinze pouvoirs à son nom, déléguera le surplus de ses pouvoirs à d'autres membres présents à l'assemblée. Les pouvoirs en blanc reviennent de droit au Président qui les utilise ou les délègue dans les mêmes conditions.

Dans certains cas spéciaux, le vote par correspondance pourra être demandé par le Comité, le processus en sera établi par ce dernier. Il est tenu des procès-verbaux de séances signés par le Président ou les vice-Présidents.

TITRE 5 : L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE
ARTICLE XXI

L'assemblée générale extraordinaire est convoquée dans les mêmes conditions que l'assemblée générale ordinaire.

Elle ne peut délibérer valablement que si le quorum de 2/3 des membres de la Fédération est réuni. Dans le cas où ce quorum ne serait pas atteint, une nouvelle assemblée générale extraordinaire est réunie et peut délibérer quel que soit le nombre des membres présents.

L'assemblée générale extraordinaire délibère à la majorité des 2/3 des membres présents ou représentés.

ARTICLE XXII

L'assemblée générale extraordinaire délibère sur la modification des statuts, l'adhésion à une union de fédéraux professionnels, la fusion avec un autre syndicat professionnel, la dissolution de la Fédération.

ARTICLE XXIII

En cas de dissolution de la Fédération pour quelque cause que ce soit, son reliquat d'actif sera dévolu conformément aux décisions prises en assemblée générale.

TITRE 6 : CONTESTATION - COMPETENCE
ARTICLE XXIV

Toutes les contestations pouvant s'élever tant en demandant que défendant, soit entre la Fédération et des tiers, soit entre la Fédération et l'un de ses membres seront de la compétence des tribunaux du siège social.

voir plus ▼ voir moins ▲