ECSSO - SYNDICAT DES ELEVEURS DE CHEVAUX DE SANG DU SUD-OUEST

ECSSO - SYNDICAT DES ELEVEURS DE CHEVAUX DE SANG DU SUD-OUEST

Organisation / Association

Les coordonnées sont masquées, elles sont réservées aux professionnels membres du site.

26 avril
Breeze Up Osarus : une 1ère vente d’importance pour Benjamin Chauvel

Le jeune débourreur et pré-entraineur Benjamin Chauvel, installé à Seailles dans le Gers, de l’Ecurie du Petit Enjoie a préparé ces dernières semaines ses premières ventes d’importance. Ce mercredi 26 avril 2017 à La Teste, il ne présentera pas moins de 7 poulains et pouliches de 2 ans lors de la vente Breeze Up d’Osarus.

Le contingent de l’Ecurie du Petit Enjoie est arrivé depuis ce dimanche sur l’hippodrome de La Teste où se tiendront les premières ventes Breeze Up en France de l’année. Installé depuis 2015 au sud d’Eauze, Benjamin Chauvel présentera 7 lots.

Revue d’effectif :

Lot 17. Saltilla est issue de la première génération de Reply. Sa mère Miss Possibility est une gagnante de Listed.

Lot 23. Né le 9 mars, Ultim’rêve est un fils de d’Evasive et d’Oa Chereve. Elevé par la famille Alonso, il est le frère de 5 vainqueurs dont le bon Gris de Rêve, un placé de Listed et de Gr.3.

Lot 47. Lucky Diamond, élevée par Christophe Jouandou, est une fille de Diamond Green. Son frère Blanzac est gagnant à Pau.

Lot 65. Ce fils de Panis nommé Carriquiri, élevé par Christophe Jouandou, est le 2e produit d’une jeune mère, double gagnante, de la famille de Kaldounevees, Varevees, Magic Mambo et plus récemment Le Ring et Theinval. Reprécisons qu’un fils de Panis a réalisé le 3e top price de la récente vente Breeze Up d‘Ascot à £75.000.

Lot 68. Cette fille de Montmartre élevée par Jean Biraben est une fille de la bonne Cosavita. Cette fille de Comte du Bourg s’était placée 2e du Prix d’Iena (Listed) à Auteuil. Son frère Irish Boy est vainqueur de Gr.3 en Italie.

Lot 70. Né le 13 février, Kapchagay est issu de la première production de Shamalgan. Sa mère Daewoo Ling (Observatory) est une triple gagnante. Elle a notamment fait sien le Prix Gopal à Auteuil.

Lot 85. Elevée par Daniel Gary, Mobilie est une sœur du bon Mobi (6x placé de Listed sur les obstacles) par Deportivo dont les produits réussissent également sur les obstacles. Née le 1er avril, Mobilie est une cousine de la gagnante de Listed et placée de Gr.3 sur les courtes distances Kelty In Love.
19 avril
Captain Chop : le meilleur étalon de 2 ans en France est un pur « ECSSO »

Il est né dans le Sud-Ouest et est revenu » à la maison » après sa carrière de course pour y faire la monte au Haras des Faunes, près de Bordeaux. Elevé par Alain Chopard, l’un des grands animateur de l’ECSSO, Captain Chop domine largement à la mi-avril le 1e classement des pères de 2 ans en 2017. Avec sa 2e génération de 2 ans, le fils d’Indian Rocket est en effet…invaincu avec 3 partants qui ont tous gagné en débutant, dont Mon Amie Chop qui a même doublé la mise à sa 2e sortie.

Le Sud-Ouest est célèbre pour ses 2 ans. Captain Chop écrit donc une nouvelle page de l’histoire de la région dans cette spécialité.

Alain Chopard restera-t-il dans l’histoire des courses comme un prophète ? Déjà surnommé l’éleveur-batisseur, désormais entraineur à succès de sa propre écurie, cet homme visionnaire dont tout le monde a toujours dit qu’il était fou réussit un nouveau challenge avec Captain Chop. Notons que tous les visionnaires sont souvent considérés comme des fous, alors que les fous sont loin d’être tous visionnaires ! Captain Chop est le seul et unique fils d’Indian Rocket, un étalon fou (dangereux) mais pour lequel le patron du Haras des Faunes a été visionnaire lorsqu’il l’a importé d’Angleterre, en association avec Maxime Jarlan. Le fils d’Indian Ridge, bien que mort jeune, a imposé sa domination sur le registre des 2 ans en France dès ses 1e générations hexagonales. Indian Rocket venait de mourir à 15 ans lorsque Captain Chop est sorti à 2 ans en 2010. Pur élève maison, avec une mère par Sin Kiang qui fut le tout 1e étalon du Haras des Faunes à l’époque où ce n’était qu’un cabane bringuebalente, Captain Chop est un neveu du robuste Chopoulou, un des 1ers bons « Chopard », descendant d’une grande souche « Rothschild ». Il a gagné le Prix du Début fin mars à Saint-Cloud sur 900m a gagné Listed à 2 ans après avoir conclu 2e des Prix de Cabourg (Gr.3) et Eclipse (Gr.3). Moins en verve ensuite, bien qu’encore placé de Listed à 4 ans, Captain Chop est rentré étalon en 2013, à 5 ans.

A cette époque, Alain Chopard n’hésitait pas à l’annoncer comme le successeur d’Indian Rocket, étant persuadé qu’il ferait même encore mieux qu’avec son père. Et que pour atteindre son but, il ferait du cheval un étalon privé pendant les premières années ! D’ordinaire, ce genre d’action est un caprice de milliardaire, de ce genre de personne qui deviennent vite millionnaire avec les chevaux. Mais avec Chopard, comme d’habitude, ça marche. Passer pour un nouveau Dieu le père, voire Jésus-Christ, ou au moins Moïse, il ne lui manque plus qu’un gros paquet d’implants capillaires. En attendant d’obtenir le même surnom que le légendaire entraineur américain de Sunday Silence, Charlie Wittingham (l’aigle chauve), Alain Chopard signe un record en ce printemps 2017.

Après une 1e génération née en 2014 qui compte déjà 5 vainqueurs pour 15 produits nés, dont le bon Capchop (4 victoires), Captain Chop a eu 13 produits dont 3 déclarés morts à France Galop. Sur les 10 vivants, 9 sont allés à l’entrainement sur les nouvelles installations d’Alain Chopard. Après seulement 3 semaines de courses pour 2 ans depuis la 1e épreuve du calendrier français, Captain Chop compte déjà 3 vainqueurs de 4 courses ! Sa production est même invaincue. Lamchope a ouvert le bal le 17 mars à Fontainebleau. Elle a été réclamée par Christophe Escuder. 6 jours plus tard, Evabienchope a gagné le Prix du Début – Etalon Kendargent, 7 ans après son père, pour Philippe Sogorb et Guy Pariente. Le 31 mars, Mon Amie Chop a gagné en débutant à Bordeaux. Réclamée par Jean-Luc Pelletan pour Nicolas Guarino mais aussi deux collègues et néanmoins amis, Yannick Fouin et Yohann Gourraud, Mon Amie Chop vient de regagner à Fontainebleau le 12 avril .

En attendant, Captain Chop n’a plus guère connu les joies du sexe, puisqu’il n’a sailli que 7 juments en 2015 et 9 en 2016. Mais ça va changer. Si Alain Chopard en a fait un projet personnel, ça devrait bien arriver.
1 mars
Adhérer au Syndicat des Eleveurs

Etre adhérent du Syndicat, c’est aussi soutenir tous les efforts faits pour améliorer les perspectives des éleveurs. C’est aussi bénéficier d’un ensemble de services personnalisés.

Une information complète :

Répertoire des Etalons,
Abrégé des Courses,
Annuaire,
Etude des Etalons Stationnées en France
Un courrier bimestriel,
Jour de Galop quotidiennement
Des notes techniques,
Des conférences-débats.

Les tâches d’un syndicat professionnel :

sauvegarde de l’environnement sanitaire
recherche de nouveaux débouchés
promotion de l’élevage français
définition de contrats types

Une aide personnalisée :

pour la fiscalité,
les litiges,
l’établissement de contrats.

Organisation d’évènements :

Tirages au sort de saillies gratuites,
Gala de l’Elevage,
Buffet des Eleveurs,
Voyages professionnels.

Les conditions d’adhésion au Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang de France

Être propriétaire d’une demi-jument au moins ou d’une part d’étalon
Acquitter une cotisation fixe annuelle de 50 Euros
Accepter un prélèvement de 4 % du montant des primes à l’éleveur obtenues (Exemple : 40 Euros pour 1.000 Euros)

Demander au Syndicat un bulletin d’adhésion
27 janvier
La journée Porte Ouverte du Haras de Sorelis le 28 janvier 2017

Le Haras de SORELIS va entamer sa 5ème saison de monte, prenant la suite des anciens Haras Nationaux, en proposant une génétique de qualité, avec des étalons confirmés, mais aussi de nouvelles recrues.

Voici les étalons qui feront la monte en 2017 au Haras de SORELIS :

WHIPPER PS (3.000€ HT PV): très confirmé, 9ème au palmarès des pères de gagnant en plat en 2016, il produit des chevaux précoces, durs, et sur toutes distances, y compris sur les obstacles.
KAP ROCK PS (2.000€ HT PV) : jeune étalon en devenir, le croisement Vidéo Rock – Cadoudal : Conan Doyle, meilleur 3 ans AA sur les obstacles, et récemment, Emilie Kap, qui gagne 2 fois sur les haies de Cagnes sur Mer à 10 jours d’intervalle. Le gros de sa production est encore à venir, il a sailli d’excellentes juments en 2016, dont Frivole du Pécos, la mère de Foudre du Pécos entre autres, et Kin d’Estruval, la mère de l’excellent Alex de Larredya.
FRISSON DU PECOS AA 50% (1.000€ HT PV): le crack des hippodromes arrive enfin à Gélos, après 3 saisons chez Jean-Charles Escalé. Ses premiers 2 ans seront vus au Show Anglo de La Teste.
SHREK AC (1.000€ HT PV): le premier étalon AA à 12,5%, le premier achat du Haras de SORELIS qui a souhaité investir dans l’anglo-arabe, et ainsi concrétiser son action de soutien à l’élevage de la région.
THERUS AA 25% (1.000€ HT PV), confié par Mathieu Masounave, gagnant du Prix du Ministère 25% 2016, il sera soutenu par son éleveur sous forme de primes aux premiers lauréats de ce jeune étalon.
AL TAIR AR (1.500€ HT PV) : gagnant de Gr.1 PA, frère de plusieurs gagnants de Groupe, jeune étalon solide et performant, avec un modèle très attrayant, confié par UMM QARN FARM.
DIVAMER AR (800€ HT PV): ses premiers poulains sont des gravures, il intéressera également les éleveurs pour la production de chevaux d’endurance, avec Zulus dans son pédigrée.
JOSCO DU CAYROU AR (1.500€ HT PV) : un grand succès au haras pour ce fils de Munjiz, ses produits héritent de son modèle impressionnant, sans être lourds, et avec du sang.


Le Haras sera ouvert à partir de 9h30, la présentation des étalons se fera vers 10h30, et sera suivie comme chaque année par un tirage au sort de saillies gratuites, et un verre de l’amitié clôturera de façon sympathique la réunion, vers midi, afin de permettre aux passionnés d’aller aux courses de Pau !

Contact : Catherine de Lartigue 06 14 56 96 71 – catherine.delartigue@sorelis.fr
19 janvier
Silas Marner devient étalon au Haras de Saint-Vincent

Grand marchand d’art, et propriétaire récent chez Jean-Claude Rouget, Alain Jathière a décidé de placer son célèbre Silas Marner comme étalon au Haras de Saint-Vincent chez Thierry Dalla Longa près de Tarbes. Gagnant de 15 courses de 3 à 9 ans, dont le Prix Edmond Blanc (Gr.3) et 3 Listeds, ce fils de Muhtathir n’a pas de prix public car démarre sa carrière sur un principe original.

« Nous partons à l’inverse de la tendance actuelle, qui veut qu’on fasse saillir un maximum de juments de tous les niveaux, en espérant que, par le nombre, il sorte quelque chose de valable« , explique Thierry Dalla Longa, l’homme du Haras de Saint-Vincent qui a redonné vie au grand site historique d’Emile Lestorte au pied des Pyrénées. » Alain Jathière ne souhaite pas fixer de prix de saillie pour Silas Marner. Il va le soutenir avec ses propres juments, puisqu’il se lance dans l’élevage par la même occasion, et il va saillir des poulinières extérieures, pas forcément nombreuses, mais qui seront choisies sur leur qualités. »

Aujourd’hui, le turfiste provincial sait de Silas Marner qu’il a terminé une riche carrière à 9 ans chez Jean-Claude Rouget en 2016, atteignant les 15 victoires pour 36 sorties grâce à ses 4 derniers succès à Tours, La Roche-Posay, Bordeaux et Hyères. Son entraineur, désormais très classique, ne garde pourtant pas de vieux chevaux. » je conserve toutefois un ou deux bons chevaux d’âge qui font leader aux poulains car ils ont beaucoup de vitesse. Mais il faut aussi les courir de temps en temps pour leur conserver le moral car ils doivent savoir pourquoi ils travaillent » expliquait le maître de Pau en octobre 2016. A noter que ces maîtres d’écoles pour jeunes chevaux ont aussi la même fonction, parfois, pour les jeunes jockeys .

Mais si brillante fut-elle, la dernière saison de course de Silas Marner ne doit pas occulter la première partie de sa carrrière où il s’est propulsé au meilleur niveau du mile. Il n’a pas pu courir à 2 ans, victime d’un problème de pied qui l’a écarté de l’entrainement pendant 8 mois. Il avait alors été soigné par Thierry Dalla Longa, qui connait donc le cheval depuis longtemps. Il a gagné 2 courses à 3 ans, à Salon-de-Provence et à Craon, puis 1 course à Saint-Cloud à 4 ans, avant de monter en puissance à 5 ans grâce à 2 succès de Listed à Craon (Prix Point du Jour) et Deauville (Prix Luthier). A 6 ans en 2013, il décroche la palme du Prix Edmond Blanc (Gr.3), associé à Jean-Bernard Eyquem, avant de remporter une troisème Listed à Longchamp, le Prix de Montretout qui exige une grande vitesse de base puisqu’il se dispute sur les 1400m de la nouvelle piste.

Silas Marner (1,64m) rentre sain et net au haras. Elevé au Haras du Mezeray pour R. Philipps, c’est un fils de Muhtathir, comme Doctor Dino dont la production est bien confirmée désormais, avec une père par Kendor dont on connait l’influence sur l’élevage français. Il est né d’une ancienne souche Lagardère qui fait beaucoup de gagnants depuis 2 décennies. La mère Street Kendra, gagnante à 10 courses, a produit 10 vainqueurs, dont 6 black type et la mère de Baracas, gagnant de Listed en haies en Irlande. Silas Marner est aussi le neveu de Stretarez (Prix Vicomtesse Vigier Gr.2) et Street Shaana (Prix de Lutèce Gr.3), elle-même mère de Sourabad qui a remporté 2 Listed à Auteuil, les Prix Gaston Branère et Univers II. On trouve également dans la proche famille Grape Tree Road (Grand Prix de Paris Gr.1) et Watar (Prix Maurice de Nieul Gr.2, et Chaudenay Gr.2). Voilà donc un papier mixte, avec de la tenue et de l’obstacle dans le pédigrée d’un cheval…de vitesse.
5 janvier

Rendez-vous le 21 janvier 2017 à 14h

L’ Assemblée Générale des éleveurs de chevaux de sang du sud-ouest aura lieu le 21 janvier à 14h, salon Mississipi au 3ème étage de l ‘hippodrome de Pau.
5 janvier
Le gala de L'ECSSO 2017 le 21 janvier à Pau

Si elle se déroule comme le veux la tradition sur le site de Pau pendant le meeting d’hiver, la grande journée de l’élevage organisée par l’ECSSO se tiendra, pour sa partie soirée, pour la 1e fois en association tant avec le Syndicat des Propriétaires qu’avec l’hippodrome même du Pont-Long. En effet, le fameux champs de course du Béarn, développé comme le Golf, le Grand Prix Automobile et les différentes activités de loisirs chics par une communauté anglaise fortunée à la fin du 19e siècle dans la ville d’Henri IV, fêtera son 130e anniversaire, le samedi soir du 21 janvier 2017. Ce sera ainsi la veille du Grand Prix de Pau qui se déroulera lui aussi pour la 130e fois. Cela en fait donc l’un des plus anciennes grandes épreuves de France.

Cette année, l’hippodrome de Pau a décidé de stopper l’hémorragie du public, et l’apathie de l’ambiance des courses généralisée dans l’hexagone, avec des opérations qui ont déjà commencé à porter leur fruits (4000 personnes sur l’hippodrome le 18 décembre) et prépare de grandes festivités pour ce week-end de Grand Prix. Donc, même si cela tombe en plein pendant la Route des Etalons en Normandie, il était évident pour l’ECSSO de joindre sa propre manifestation à l’événement local. La remise des prix aux lauréats de chaque catégorie d’âge et de discipline de l’ECSSO, dont la liste sera révélée dans les premiers jours de janvier, aura lieu en cours de soirée. En revanche, le toujours très attendu tirage au sort des saillies gratuites, se tiendra durant l’après-midi, au terme de l’Assemblée Générale de l’ECSSO présidée par le Dr Yves Frémiot.
29 décembre 2016

L’Assemblée et le Gala de l’ECSSO 2017 le 21 janvier à Pau

Si elle se déroule comme le veux la tradition sur le site de Pau pendant le meeting d’hiver, la grande journée de l’élevage organisée par l’ECSSO se tiendra, pour sa partie soirée, pour la 1e fois en association tant avec le Syndicat des Propriétaires qu’avec l’hippodrome même du Pont-Long. En effet, le fameux champs de course du Béarn, développé comme le Golf, le Grand Prix Automobile et les différentes activités de loisirs chics par une communauté anglaise fortunée à la fin du 19e siècle dans la ville d’Henri IV, fêtera son 130e anniversaire, le samedi soir du 21 janvier 2017. Ce sera ainsi la veille du Grand Prix de Pau qui se déroulera lui aussi pour la 130e fois. Cela en fait donc l’un des plus anciennes grandes épreuves de France.

Cette année, l’hippodrome de Pau a décidé de stopper l’hémorragie du public, et l’apathie de l’ambiance des courses généralisée dans l’hexagone, avec des opérations qui ont déjà commencé à porter leur fruits (4000 personnes sur l’hippodrome le 18 décembre) et prépare de grandes festivités pour ce week-end de Grand Prix. Donc, même si cela tombe en plein pendant la Route des Etalons en Normandie, il était évident pour l’ECSSO de joindre sa propre manifestation à l’événement local. La remise des prix aux lauréats de chaque catégorie d’âge et de discipline de l’ECSSO, dont la liste sera révélée dans les premiers jours de janvier, aura lieu en cours de soirée. En revanche, le toujours très attendu tirage au sort des saillies gratuites, se tiendra durant l’après-midi, au terme de l’Assemblée Générale de l’ECSSO présidée par le Dr Yves Frémiot.
16 novembre 2016
Alex de Larredya porte au pinacle le Sud-Ouest de l’obstacle !

La France est un pays d’étiquette, donc le Sud-Ouest est catégorisé « plat », voire » plat 2 ans ». Il est bien sûr que vu les haras et les entraîneurs de plat tête de file en France et Europe, le Sud-Ouest s’est forgé une réputation particulière en ce domaine, dont l’ECSSO ne se plaint évidemment pas, mais cela ne doit faire oublier sa réussite sur les obstacles.

Ainsi, grâce au champion de Jean-Luc et Chantal Laval, Alex de Larredya qui a décroché un Gr.1 mérité dans le Grand Prix d’Automne 2016, un nouveau champion d’Auteuil a poussé sur les terres du Sud-Ouest, dans la foulée presque immédiate de Gemix, ldouble vainqueur de la Grande Course de Haies d’Auteuil. Ce dernier avait grandi au Hars d’Ayguemorte, près de Bordeaux. Alex de Larredya a quant à lui vu le jour à …Larredya, en plein milieu du vignoble du Jurançon, au pied des Pyrénées près de Pau. on histoire a été maintes fois contée mais on ne résiste pas au plaisir de redire que Jean-Luc Laval, alors entraineur mais aussi éleveur dans l’âme, avait réalisé l’acquisition très judicieuse de sa mère Kin d’Estruval, issue d’une belle souche de Bernard Le Gentil dans le Nord, à réclamer à Pau. Le couple Laval a conservé Kin d’Estruval comme poulinière et l’a envoyé très loin de ses bases, au près du Mont-Saint-Michel pour la faire saillir par Crillon, séduits par cet étalon dont Jean-Luc avait entrainé une bonne pouliche. Alex de Larredya a commencé sa carrière de course chez Jean-Luc Laval lui-même, qui a ensuite arrêté d’entrainer. Le cheval a alors été vendu à Simon Munir et Issac Souede pour passer chez François Nicolle. C’était en janvier 2014.

Et bingo ! Deux ans et demi plus tard, la secrétaire de l’ECSSO, qu’on voit rarement à Auteuil, a fait le déplacement Auteuil pour l’ouverture des 48H de l’obstacle 2016 à Auteuil. Ils y ont amené le soleil du Sud-Ouest alors que la météo annonçait le déluge. Il en sont reparti avec un Gr.1 en obstacle sous le bras.

Comme la vie est bien faite parfois, tous les reportages sur les 48H de l’obstacle étaient sponsorisés par un jeune étalon d’obstacle : GEMIX !
13 octobre 2016
Adhérer au Syndicat des Eleveurs

Etre adhérent du Syndicat, c’est aussi soutenir tous les efforts faits pour améliorer les perspectives des éleveurs. C’est aussi bénéficier d’un ensemble de services personnalisés.

Une information complète :

Répertoire des Etalons,
Abrégé des Courses,
Annuaire,
Etude des Etalons Stationnées en France
Un courrier bimestriel,
Jour de Galop quotidiennement
Des notes techniques,
Des conférences-débats.

Les tâches d’un syndicat professionnel :

sauvegarde de l’environnement sanitaire
recherche de nouveaux débouchés
promotion de l’élevage français
définition de contrats types

Une aide personnalisée :

pour la fiscalité,
les litiges,
l’établissement de contrats.

Organisation d’évènements :

Tirages au sort de saillies gratuites,
Gala de l’Elevage,
Buffet des Eleveurs,
Voyages professionnels.

Les conditions d’adhésion au Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang de France

Être propriétaire d’une demi-jument au moins ou d’une part d’étalon
Acquitter une cotisation fixe annuelle de 50 Euros
Accepter un prélèvement de 4 % du montant des primes à l’éleveur obtenues (Exemple : 40 Euros pour 1.000 Euros)

Demander au Syndicat un bulletin d’adhésion
7 octobre 2016
Dans les prés du Haras d’Ayguemorte en Gironde

Le Docteur vétérinaire Yves Fremiot et sa fille Virginie nous ont ouvert les portes de leur haras à Ayguemorte en plein coeur du vignoble des Graves, un haras étendu sur plus de 70 hectares le long de la Garonne au sud de Bordeaux. Les éleveurs de Vertigineux, Go Milord, Gat, Gemix, Du Pyla et tant d’autres nous font découvrir leurs foals de l’année.
19 septembre 2016
LE GRAND GUIDE des ventes de yearlings Osarus 2016 à La Teste

Le panel des étalons représenté à la vente Osarus de La Teste n’a de cesse de s’élargir pour la 9e édition de cette session de yearlings. On trouve ainsi 3 étalons à 30.000 € et plus dans ce catalogue, en l’occurrence les français vedette Le Havre et Siyouni, ainsi que l’irlandais Dawn Approach. Xavier BOUGON a préparé son grand guide des étalons, avec les lieux de stations actuels et les prix de saillies depuis la conception des poulains, soit 2014, 2015 et 2016. Voir aussi 2 tableaux de croisements proposé par l’ECSSO.


Télécharger sur www.ecsso.fr , le GUIDE DES CROISEMENTS (par les pères sur les pères de mères)
Télécharger sur www.eccso.fr , le GUIDE DES CROISEMENTS (par les mères de mères sur les pères)
13 septembre 2016

Le Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest (ECSSO) est présent sur de nombreux fronts pour défendre les intérêts des éleveurs du Sud-Ouest en France et dans le monde.

Notre mission

Défendre les droits de ses adhérents auprès des instances dirigeantes et assurer la promotion de l’élevage national.
Garantir l’environnement sanitaire.
Rechercher de nouveaux débouchés.
Le syndicat du Sud-Ouest compte environ 550 adhérents qui sont rattachés aux 2300 adhérents du Syndicat National. Il est composé d’un comité de 15 membres bénévoles, élus tous les 3 ans par l’ensemble des adhérents, parmi lesquels 5 membres sont élus au Comité national du Syndicat des Eleveurs, en plus du Président qui y siège d’office.
13 septembre 2016
Adhérer au Syndicat des Eleveurs

Etre adhérent du Syndicat, c’est aussi soutenir tous les efforts faits pour améliorer les perspectives des éleveurs. C’est aussi bénéficier d’un ensemble de services personnalisés.

Une information complète :

Répertoire des Etalons,
Abrégé des Courses,
Annuaire,
Etude des Etalons Stationnées en France
Un courrier bimestriel,
Jour de Galop quotidiennement
Des notes techniques,
Des conférences-débats.

Les tâches d’un syndicat professionnel :

sauvegarde de l’environnement sanitaire
recherche de nouveaux débouchés
promotion de l’élevage français
définition de contrats types

Une aide personnalisée :

pour la fiscalité,
les litiges,
l’établissement de contrats.

Organisation d’évènements :

Tirages au sort de saillies gratuites,
Gala de l’Elevage,
Buffet des Eleveurs,
Voyages professionnels.

Les conditions d’adhésion au Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang de France

Être propriétaire d’une demi-jument au moins ou d’une part d’étalon
Acquitter une cotisation fixe annuelle de 50 Euros
Accepter un prélèvement de 4 % du montant des primes à l’éleveur obtenues (Exemple : 40 Euros pour 1.000 Euros)

Demander au Syndicat un bulletin d’adhésion
31 août 2016

Belles victoires de la jument élevée par Christian SAINTE-MARIE

Les époux SAINTE-MARIE ont eu la grande joie de voir leur pouliche de 2 ans, SHAMAHINA par SPIRIT ONE et GRISELIDIS (CARLOTAMIX)

gagner à 15 jours d ‘intervalles sur l ‘hippodrome de SAN SEBASTIAN. SHAMAHINA a été élevée dans le Gers à LOUBERSAN.

Félicitations à nos adhérents .
2 juin 2016
Pensions : un nouveau centre sort de terre au Haras de Pécos

Patrick Davezac et Sophie de Courval, éleveurs d’Anglo-Arabes reconnus au Haras du Pécos, ont créé depuis avril 2016 une nouvelle structure permettant d’accueillir des chevaux de course au repos dans le Gers, à une heure des centres d’entrainement de Pau et Mont-de-Marsan.

Patrick Davezac et Sophie de Courval nous expliquent comment l’idée d’ouvrir un centre de pensions pour chevaux de course au repos est née : « L’idée a germé avec le désengagement de l’agriculture traditionnelle, culture du maïs et du soja, que nous connaissons dans la région. Nous avions une structure de 15 hectares à moins d’un kilomètre du haras où il y avait déjà l’eau et l’électricité. La possibilité de prendre des chevaux en pension nous permettait d’avoir des rentrées plus régulières. Nous avons mis ces 15 hectares en prairies.

Nous avons commencé début avril 2016 avec une capacité d’accueil de 6 chevaux. A plus ou moins long terme, nous aurons la possibilité d’en accueillir un maximum de 30. Petit à petit, nous monterons des modules de boxes en fonction de la demande.

Les boxes (3,5×3,5m) sont tous individuels, ½ hectare est disponible par cheval. Les paddocks et boxes sont bien évidemment individuels. Nous donnons du foin à volonté et deux rations Dynavena floconné par jour. A l’heure actuelle, tous les boxes sont pris. Deux dalles en béton sont en place pour accueillir très vite 4 boxes supplémentaires si la demande est effective.

Notre tarif est de 12€ HT / jour et nous proposons un service à la carte suivant la demande de l’entraineur.

En ce moment, les chevaux sont rentrés au boxe vers 19h30 avant la tombée de la nuit et sont relâchés le lendemain à 8h30 au moment où nous leur donnons leur ration. En même temps, nous ouvrons les portes des boxes. Le cheval peut ainsi gérer sa ration plutôt que de manger goulument. Il peut sortir, rentrer à sa guise, il fait sa vie. Nous nous sommes aperçus que par mauvais temps ou en période de forte chaleur, les chevaux reviennent naturellement au boxe pour se mettre à l’abri.

Généralement, les chevaux qui arrivent ici sont dans le vif, il leur faut 3 ou 4 jours pour trouver le rythme et très vite, ils décompressent vraiment, mettent la tête dans l’herbe.

Hector de Lageneste, Charles Gourdain, Madame Pardon, Stéphane-Richard Simon sont les premiers entraineurs qui nous ont fait confiance. Espérons que d’autres suivront ! D’ailleurs, nous invitons tous les professionnels à venir voir la structure.

Nous sommes ici à 2 heures de route du centre d’entrainement de La Teste où 500 chevaux environ y sont entrainés en permanence, à 1 heure de Mont-de-Marsan (400 à 500 chevaux) et de Pau (700 à 800 chevaux). Nous faisons aussi les transports (prestation supplémentaire) si cela peut arranger les entraineurs qui sont déjà surbookés.Il y a certes des haras et des pensions plus près de Pau ou Mont-de-Marsan mais quand on embarque un cheval aujourd’hui, nous ne sommes plus à 20 min près.

Pécos est un endroit très calme et reposant pour les tous en particulier pour les chevaux. Les camions ne passent pas, les chevaux de notre élevage ne croisent pas ceux qui viennent au repos. Une fois de plus, les chevaux décompressent très vite après leur arrivée. Ils ne vivent pas isolés puisque les paddocks sont l’un à côté de l’autre. La part sociale du groupe est toujours présente. Le matin, il est amusant les voir galoper pendant un quart, ils lâchent les gaz et très vite mettent la tête dans l’herbe. Cela est naturel et se fait dans de bonnes conditions. »
26 avril 2016
ACTUALITÉ

Dans les prés du : Haras d’Ayguemorte

En pleine saison de poulinages, le Haras d’Ayguemorte leurs derniers nés. Des foals de Rajsaman, Kheleyf, Anabaa Blue, Elusive City mais aussi et surtout Vertigineux stationné sur place chez le Docteur Yves Fremiot et sa fille Virginie. Le Haras, qui est situé dans le vignoble des Graves, en Gironde, a déjà produit plusieurs gagnants en 2016. Inutile de rappeler que c’est sur ces terres qu’à été élevé le champion d’Auteuil Gemix, aujourd’hui étalon et utilisé par la famille Fremiot.
22 avril 2016
Une première pour l’étalon Captain Chop

La victoire, il n’y a qu’elle qui compte ! Par le précoce et père de 2 ans Indian Rocket, lui-même précoce, les premiers produits de Captain Chop sont très attendus en cette année 2016. Alors qu’ils sont âgés de 2 ans, son deuxième partant a fait mouche samedi à Bordeaux. Capchop a fait honneur à son père pour les couleurs de Guy Pariente qui connait plutôt bien cette famille

Vainqueur du Prix du Début (sur 900m) en mars de ses 2 ans à Saint-Cloud , Captain Chop avait récidiver en enlevant le Prix Pensbury (course B) à Chantilly dans la foulée. Vainqueur du Prix Zedaan (Listed) en fin d’année après s’être placé sur la deuxième marche du podium dans les Gr.3 Prix de Cabourg et Prix Eclipse, Captain Chop s’était encore classé à plusieurs reprises dans les Listed à 3 ans et 4 ans. C’est à 5 ans que son éleveur propriétaireAlain Chopard décide de le rentrer étalon chez lui au Haras des Faunes. A cette époque, en 2013, très peu de personnes étaient au courant de cette recrue. Alain Chopard avait même tenu secret le fait que le jeune étalon commençait sa nouvelle carrière. Il lui avait mis à disposition ses meilleures juments dont Gooseley Lane, lauréate de la Listed Oppenheim Rennen à Cologne sur 1300m en août de ses 2 ans.



De ce croisement est né Capchop, présenté par le Haras des Faunes aux ventes de yearlings d’Osarus à La Teste en septembre 2015, le poulain y a été acheté 37.000€ par l’Agence FIPS (Hervé Bunel) pour le compte de Guy Pariente. Il était alors le deuxième produit de son père à passer sur un ring. Quelques jours plus tôt, Aratos, le frère de Lacarolina, avait été vendu 20.000€ à la vente V2 d’Arqana (ce dernier est inscrit aux ventes breeze up d’Arqana en mai 2016). Placé à l’entrainement chez Philippe Sogorb, Capchop a ouvert son palmarès pour sa première sortie dans le Prix de Saint-Martial à Bordeaux le samedi 16 avril sur 1000m. Un an presque jour pour jour, sa sœur débutait victorieusement : Goona Chope (Namid), le 5ème produit de sa mère, tous vainqueurs à ce jour !

N’oublions pas que Gooseley Lane (Pyramus) est la mère de Gooseley Chope (par Indian Rocket, comme Captain Chop). Gagnante à Wissembourg en plat sur 1200m sous l’entrainement de Cédric Boutin à 2 ans puis du Prix d’Essai des Pouliches à Enghien à 3 ans, cette dernière est devenue ensuite au haras la mère des propres frères et sœurs Goken et de Kendar Spirit, par Kendargent. Le premier est lauréat du Prix Texanita (Gr.3) 2015, du Prix du Bois (Gr.3) 2014 pour Henri-Alex Pantall et de Listed en novembre 2015 pour son nouvel entraineur Kevin Ryan. La seconde, alors yearling, avait été achetée 200.000€ par le courtier américain Justin Casse. Toujours poulinière au Haras de Colleville, Gooseley Chope avait été présentée à Oasis Dream en 2015. Elle a pouliné d’un mâle le 6 février 2016.
21 avril 2016
Jeune entraineur Alain Chopard revient après avoir refait toute sa piste à neuf .

Installé entraineur dans son Haras des Faunes depuis juillet 2015, Alain Chopard vient de remporter 3 courses en 10 jours, dont la course des 2 ans de Marseille du 5 avril en débutant avec Cosachope. Il revient après un hiver très compliqué où il a du reprendre sa nouvelle piste à zéro .

L’an dernier, les choses n’allaient pas comme il fallait. Cet hiver, avec toute l’eau, cela a tourné à la catastrophe avec la piste. Alors on a tout repris à zéro. » Alain Chopard comprend et corrige vit ses erreurs….Après plusieurs semaines sans un seul partant, il a fait son retour en piste par un doublé avec deux 3 ans par Namid le 27 mars à Machecoul. Le 5 avril à Marseille, le bordelais a fait mouche en débutant de bout en bout dans son excercice préféré des 2 ans précoces avec Cosachope, petite-fille d’Indian Rocket par Soave. En l’occurrence, ce solide reproducteur particulièrement polyvalent (père également de Golden Chop qui s’est imposé le même jour pour sa rentrée sur les obstacles d’Enghien) prend la tête du classement des pères de 2 ans avec déjà 2 vainqueurs, alors qu’il a été vendu au Maroc en décembre 2015 à Deauville, après une dernière saison de monte française au Haras du Lion

Pour s’installer entraineur, Alain Chopard a entrepris des travaux pharaoniques avec une immense écurie et une piste crée de toutes pièces. Mais cette dernière n’a pas supporté les déluges de l’hiver. » Nous avons pris 300 ml d’eau en très peu de temps. Nous avions fait des bordures entrecoupées d’ouvertures mais celles-ci se sont bouchées par le sable de la piste qui s’est mélangé avec le fond à cause de notre herse qui était trop grosse. A partir de Noël, les chevaux sont restés au galop de chasse pendant un mois car la piste était devenue trop boueuse car étanche. Avec l’équipe, nous avons alors décidé de tout refaire. Nous avons enlevé les bordures, retiré le sable qui était déterioré, retraité le fond et remis 3000 tonnes de nouveau sable…Cela a représenté 100 semi-remorques. Pendant 5 semaines, les chevaux n’ont fait que du marcheur. Comme on ne faisait rien, on en a profité pour agrandir l’écurie de courses. Aujourd’hui, nos 48 boxes sont pleins. Maintenant, la poste est très bonne et on l’entretient avec une nouvelle herse qu’on a fabriqué nous-même. Et surtout, on a bien nivelé le sable, ce qui n’avait pas été le cas avant. »

Le 1e lot est ressorti sur la nouvelle piste le samedi 20 février, et voilà que le Chopard nouveau débarque !
30 mars 2016
Le Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest (ECSSO) est présent sur de nombreux fronts pour défendre les intérêts des éleveurs du Sud-Ouest en France et dans le monde.

Notre mission

Défendre les droits de ses adhérents auprès des instances dirigeantes et assurer la promotion de l’élevage national.
Garantir l’environnement sanitaire.
Rechercher de nouveaux débouchés.
Le syndicat du Sud-Ouest compte environ 550 adhérents qui sont rattachés aux 2300 adhérents du Syndicat National. Il est composé d’un comité de 15 membres bénévoles, élus tous les 3 ans par l’ensemble des adhérents, parmi lesquels 5 membres sont élus au Comité national du Syndicat des Eleveurs, en plus du Président qui y siège d’office.
30 mars 2016
Adhérer au Syndicat des Eleveurs

Etre adhérent du Syndicat, c’est aussi soutenir tous les efforts faits pour améliorer les perspectives des éleveurs. C’est aussi bénéficier d’un ensemble de services personnalisés.

Une information complète :

Répertoire des Etalons,
Abrégé des Courses,
Annuaire,
Etude des Etalons Stationnées en France
Un courrier bimestriel,
Jour de Galop quotidiennement
Des notes techniques,
Des conférences-débats.

Les tâches d’un syndicat professionnel :

sauvegarde de l’environnement sanitaire
recherche de nouveaux débouchés
promotion de l’élevage français
définition de contrats types

Une aide personnalisée :

pour la fiscalité,
les litiges,
l’établissement de contrats.

Organisation d’évènements :

Tirages au sort de saillies gratuites,
Gala de l’Elevage,
Buffet des Eleveurs,
Voyages professionnels.

Les conditions d’adhésion au Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang de France

Être propriétaire d’une demi-jument au moins ou d’une part d’étalon
Acquitter une cotisation fixe annuelle de 50 Euros
Accepter un prélèvement de 4 % du montant des primes à l’éleveur obtenues (Exemple : 40 Euros pour 1.000 Euros)

Demander au Syndicat un bulletin d’adhésion

26 janvier 2016


Prenez date : Portes Ouvertes 2016 au Haras de Sorelis le 30 janvier

C’est un événement attendu pour les éleveurs du sud-ouest, en plein coeur du meeting hivernal de Pau, la journée portes ouvertes du Haras de Sorelis à Gelos. En 2016 Catherine de Lartigue et ses équipes présenteront ses 9 étalons (3 PSA – 4 AA et 2 PS) le 30 janvier. Voir le programme de la journée.

Whipper, le nouvel étalon du Haras de Sorelis


Portes ouvertes au Haras de SORELIS Samedi 30 janvier 2016

Le Haras de SORELIS a programmé sa traditionnelle présentation d’étalons le dernier samedi de janvier, à partir de 9h30, pour permettre aux éleveurs d’aller aux courses à l’hippodrome de Pau.
Pour sa 4ème saison de monte sur le site du Haras de Gélos, le Haras de SORELIS va présenter un parc d’étalons d’un haut niveau. Voici les 9 étalons qui feront la monte cette saison :

Les Pur-Sang Arabes :

Majd Al Arab, étalon confirmé, revient à Gélos. Il a déjà des gagnants de groupe avec un nombre réduit de produits. 3.500 € HT PV

Josco du Cayrou fera sa 2ème année de monte. En 2015, il a sailli 50 juments, ce qui est exceptionnel pour un jeune étalon. Il a été très soutenu par son propriétaire. 1.500 € HT PV

Divamer, qui fera sa 3ème année de monte, ses produits sont magnifiques et son tarif très abordable. 800 € HT PV
Les Anglo-Arabes :
Carghese des Landes, champion sur les pistes, étalon confirmé, le top en Anglo-Arabie. 900 € HT PV

Hasawood de Bordes fera sa 3ème année de monte, il produit avec beaucoup de modèle et de la taille, seul AA à 40 %, permettant un croisement avec des juments à 12,5%. 700 € HT PV

Ragtime Pontadour, ses premiers 3 ans ont déjà montré de la qualité en piste avec la gagnante du Grand Prix des Pouliches 2015, c’est un jeune étalon à suivre. 900 € HT PV

Zamouncho, très confirmé, revient sur sa région d’origine, il reste d’actualité encore en 2015 avec le meilleur 3 ans en piste Don Tirso. 900 € HT PV

Les Pur-Sang :

Whipper, une origine somptueuse, triple gagnant de Gr.1, étalon très confirmé, père de gagnants de Gr.1. En 2015, parmi ses nombreux produits victorieux en France et à l’étranger, il a notamment sorti 2 gagnants de Gr.3, un gagnant de Listed en haies. Un étalon améliorateur, avec toutes sortes de juments. 3.000 € HT PV


Kap Rock possède un vrai pedigree de sauteur, un modèle très flatteur, il est le frère du très confirmé Kapgarde. C’est un jeune étalon en devenir, dont la production commence à être performante, avec, dès le début du meeting, 3 victoires de ses produits sur les obstacles de Pau. 2.000 € HT PV


Le Haras de SORELIS ouvrira ses portes à partir de 9h30. Les étalons seront présentés vers 10h30. Suivra un tirage au sort de saillies gratuites, et la matinée se clôturera par le verre de l’amitié. Cette présentation traditionnelle rassemble en moyenne 150 personnes chaque année.

HARAS DE SORELIS – 1 rue Maréchal Leclerc – 64110 GELOS – 06.14.56.96.71
20 janvier 2016
L’élection 2016 du Syndicat ECSSO : liste des candidats et professions de foi

L’Assemblée Générale du Syndicat ECSSO (Eleveurs de Chevaux de Sang du Sud Ouest) du 23 janvier 2016 à Pau sera l’occasion de procéder à une élection afin de renouveller 8 membres du comité. Voir les candidats ci-dessous.

Il s’agit là d’une élection partielle. En effet, selon les statuts du Syndicat, une moitié des membres de son comité est élue tous les 3 ans, sachant que les mandats durent 6 ans. En l’occurrence, il y a 8 places pour 9 candidats.



LES CANDIDATS A L’ELECTION 2015 DU SYNDICAT ECSSO 2016



ALAIN CHOPARD (Haras des Faunes)
MATHIEU DAGUZAN-GARROS (Haras des Granges)
HERVE DARDENNE
PATRICK DAVEZAC (Haras du Pécos)
CHRISTOPHE JOUANDOU (Haras de Galouin)
YAN DE KERSABIEC (Haras de Candale)
LOUIS LAFITTE (Elevage Lescribaa)
CHANTAL LAVAL (Elevage Larredya)
DOMINIQUE DE SAINT-PALAIS (Haras de Plasence)


Professions de foi des nouveaux candidats :


Chantal LAVAL
Haras du Bergeret - 1668, chemin de Larredya - 64110 JURANCON

» Eleveur de chevaux de course depuis près de 30 ans j’ai eu l’occasion de voir évoluer notre milieu et il me semble que beaucoup de choses sont encore à faire. Vous trouverez en moi une écoute attentive des problèmes que vous pourrez rencontrer et je mettrais tout en oeuvre pour y trouver des solutions.

Très impliquée pour faire évoluer l’élevage (toutes races confondues), j’ai la chance d’être disponible et très motivée pour défendre les intérêts des éleveurs du sud-ouest. De par ma présence j’apporterai un éclairage féminin dans ce milieu où les femmes sont peu représentées. »


Louis LAFITTE
Maison Lescribaa - 64330 BALIROS
« Éleveur,(Élevage LESCRIBAA), dans les Pyrénées-Atlantiques de 5 poulinières de pur sang à orientation obstacle, j’exerce mon troisième mandat au Syndicat National où je suis un des seuls représentants des « petits éleveurs ». Depuis plusieurs années je siège au sein du Conseil des Équidés d’Aquitaine ainsi qu’auprès d’instances départementales (Groupement de Défense Sanitaire).

Confronté en permanence à la réalité du terrain et conscient des difficultés que nous rencontrons avec la hausse de la TVA et des coûts de production, de la baisse du nombre de socio-professionnels (propriétaires, entraîneurs, éleveurs) et sans oublier les enjeux du PMU, je me propose d’apporter ma contribution et mes compétences à notre Syndicat Régional. »

Yan de KERSABIEC
HARAS DE CANDALE - Lieu dit Candale - 33124 BROUQUEYRAN
« Eleveur de chevaux de courses et permis d’entraîner, j’ai repris l’élevage de ma mère, Caroline de Freycinet, à la suite de son décès en 2006. Au cours des dernières années, j’ai pu m’impliquer dans le syndicat anglo-courses afin d’acquérir
l’expérience sur le développement de l’élevage, la représentation des éleveurs auprès des différentes institutions et des sociaux professionnels.

L’élevage de chevaux de sang a une place importante dans la filière équine et je souhaite mettre à profit mon expérience et ma volonté de soutenir les éleveurs dans leurs démarches et le bon développement de cette filière. Pour cette raison, je vous soumets ma candidature et vous confirme que je souhaite rejoindre le comité des éleveurs de chevaux de sang du sud-ouest.
7 décembre 2015
Le Syndicat des Eleveurs de Chevaux de Sang du Sud-Ouest (ECSSO) est présent sur de nombreux fronts pour défendre les intérêts des éleveurs du Sud-Ouest en France et dans le monde.

Notre mission

Défendre les droits de ses adhérents auprès des instances dirigeantes et assurer la promotion de l’élevage national.
Garantir l’environnement sanitaire.
Rechercher de nouveaux débouchés.
Le syndicat du Sud-Ouest compte environ 450 adhérents qui sont rattachés aux 2300 adhérents du Syndicat National. Il est composé d’un comité de 15 membres bénévoles, élus tous les 3 ans par l’ensemble des adhérents, parmi lesquels 5 membres sont élus au Comité national du Syndicat des Eleveurs, en plus du Président qui y siège d’office.





LA JOURNÉE DU GALOP DU SUD-OUEST .

Il organise tous les ans, en janvier, à Pau la veille du Grand Prix, la JOURNEE DU GALOP DU SUD-OUEST :

Présentation et vidéos des étalons PS et AA du Sud-Ouest
Assemblée Générale
Tirage au sort des saillies gratuites
Soirée de gala en association avec le Syndicat des Propriétaires du Sud-Ouest
Remises des trophées aux meilleurs éleveurs régjonaux de la saison précédente.